NOUVELLES

Égypte: le président destitué a parlé au téléphone avec sa femme et ses enfants

18/09/2013 02:46 EDT | Actualisé 18/11/2013 05:12 EST

LE CAIRE, Égypte - Le président égyptien destitué Mohammed Morsi a discuté au téléphone avec des membres de sa famille, pour la première fois depuis que les militaires l'ont délogé du pouvoir et placé dans un lieu de détention secret il y a plus de deux mois, a annoncé l'un de ses avocats mercredi.

Ces échanges entre M. Morsi et ses proches surviennent alors que les autorités se préparent à le traduire en justice pour le meurtre allégué de manifestants durant l'année qu'il a passée au pouvoir. Aucune date n'a encore été annoncée pour le procès.

L'avocat Mostafa Atteyah a indiqué mercredi que l'équipe de défense de M. Morsi n'avait pas été en mesure de lui parler jusqu'à maintenant.

L'ancien président islamiste est détenu dans un lieu secret, sans contact avec l'extérieur, depuis sa destitution par l'armée le 3 juilet, après d'imposantes manifestations réclamant son départ.

Mohammed Morsi, qui a eu 62 ans le mois dernier, a discuté au téléphone avec sa femme et ses enfants une première fois la semaine dernière, puis une autre fois deux jours plus tard, selon Me Atteyah.

Il a déclaré à sa famille qu'il se portait bien et a tenté de rassurer sa femme, a précisé l'avocat.

Un membre des Frères musulmans a indiqué que M. Morsi avait discuté longuement avec son fils Osama. Ce responsable a réclamé l'anonymat par crainte pour sa sécurité.

«Je resterai inébranlable jusqu'à mon dernier souffle», aurait dit M. Morsi à sa famille, selon l'agence de presse turque Anadolu, qui a rapporté la nouvelle en premier. Mohammed Morsi continue d'affirmer aux responsables pénitentiaires et judiciaires qu'il reste le président légitime du pays, affirme Anadolu.

L'agence indique par ailleurs que M. Morsi ne semble pas savoir à quel endroit il est détenu. Même ceux qui vont l'interroger en prison y sont conduits avec les yeux bandés, ajoute l'agence.

Me Atteyah a confirmé les informations diffusées par l'agence turque.

L'Associated Press a tenté de joindre la femme de M. Morsi, sans succès.

PLUS:pc