NOUVELLES

Cuba:un musicien censuré pour ses propos politiques pourra à nouveau se produire

18/09/2013 01:02 EDT | Actualisé 18/11/2013 05:12 EST

LA HAVANE, Cuba - Le célèbre musicien cubain Silvio Rodriguez a indiqué que les autorités étaient revenues sur leur décision d'interdire à un autre chanteur de se produire dans les salles de concert de l'État en raison des paroles à connotation politique, entendues lors d'un concert la semaine dernière.

Silvio Rodriguez a écrit sur son blogue mardi soir que des représentants du ministère cubain de la Culture s'étaient entretenus, plus tôt dans la journée, avec Robertico Carcasses. Il a ajouté que la conversation avait été positive et que les autorités avaient annulé leur décision.

Lundi, Robertico Carcasses avait déclaré sur la page Facebook de sa formation musicale Interactivo que l'interdiction avait été imposée pour une période indéfinie.

Le musicien s'était fait interdire toute performance après avoir chanté en faveur de l'instauration d'un vote présidentiel direct lors d'un concert jeudi dernier et diffusé à la télévision d'État. Il avait aussi plaidé en faveur d'une plus grande liberté d'accès à l'information.

Robertico Carcasses avait également pressé, dans ses paroles, Washington de lever son embargo contre Cuba et de libérer quatre agents du service de renseignement cubain, pour qui la soirée avait été organisée.

L'affaire a déclenché un vif débat dans les cercles culturels et musicaux de Cuba. Certains, tel Silvio Rodriguez, ont pris la défense du musicien, affirmant qu'il était dans son droit d'exprimer son opinion mais que le lieu choisi pour le faire n'était peut-être pas le bon.

PLUS:pc