NOUVELLES

CSeries : jets trop bruyants pour Toronto?

18/09/2013 12:05 EDT | Actualisé 18/11/2013 05:12 EST

Un nouveau rapport municipal à Toronto pourrait retarder l'envol du projet du transporteur Porter de faire atterrir les nouveaux jets de Bombardier à l'aéroport Billy Bishop du centre-ville.

Le rapport souligne que le conseil municipal ne saura vraisemblablement pas à quel point les nouveaux appareils de la CSeries sont bruyants avant de voter, en décembre, sur le prolongement de la piste principale de l'aéroport des îles pour permettre à des jets de s'y poser.

Transports Canada ne s'attend pas à avoir des données officielles avant mai.

Pour sa part, le président de Porter, Robert Deluce, qui dit que les nouveaux appareils seront aussi silencieux que des « murmures », croit que les vols d'essai de Bombardier fourniront suffisamment d'information pour permettre au conseil de se prononcer. Le vol inaugural de la CSeries a eu lieu lundi à Mirabel, au nord de Montréal.

Bombardier a offert à la Ville Reine de mesurer le nombre de décibels produits par un moteur de l'avion, mais sans son fuselage. Toutefois, les consultants embauchés par Toronto ont jugé que cette solution ne refléterait pas bien la réalité.

Conseillers divisés

La conseillère municipale torontoise Pam McConnell, une ardente opposante du projet d'expansion de Porter, croit que le vote au conseil devrait être reporté.

Son collègue Doug Ford, frère du maire, pense au contraire que les nouveaux jets de Bombardier ne « seront pas plus bruyants ou même moins bruyants que les turbopropulsés utilisés actuellement [à l'aéroport Billy Bishop] ».

Le comité exécutif, présidé par le maire Rob Ford, débattra de la question la semaine prochaine. M. Ford a appuyé le projet de Porter jusqu'à maintenant.

Entretemps, une autre séance de consultations publiques organisée par la Ville aura lieu jeudi soir.

PLUS:rc