NOUVELLES

Un homme comparaît à Longueuil pour quatre agressions survenues il y a deux ans

17/09/2013 03:19 EDT | Actualisé 16/11/2013 05:12 EST

Un homme de Varennes, Sylvio Fortier, âgé de 45 ans, a été accusé mardi de quatre agressions commises sur des femmes de Longueuil en 2011.

Arrêté alors qu'il s'apprêtait à commettre une introduction par effraction, l'homme est rapidement passé aux aveux sur ses autres crimes.

Au départ, l'individu avait été arrêté par le Service de police de la ville de Montréal (SPVM) et au moment de son arrestation, il avait en sa possession divers objets à caractère sexuel. C'est en le questionnant sur ces objets que les policiers ont pu découvrir qu'il était relié à des agressions survenues en mai, juin, juillet et novembre 2011 à Longueuil.

Pas moins de 24 chefs d'accusation ont été portés contre lui dont agressions sexuelles armées, voies de fait, séquestration, port d'un déguisement, possession d'une arme, utilisation d'une arme et menace.

Les enquêteurs du Service de police de l'agglomération de Longueuil ont précisé que trois de ces agressions ont été commises contre des jeunes femmes dans le stationnement numéro 5 situé près de la station de métro Longueuil.

La quatrième agression, qui s'est produite le 13 novembre 2011, visait une femme de 30 ans qui faisait de la course à pied sur une piste cyclable à Boucherville.

Martin Simard, de la police de Longueuil, a précisé que l'individu utilisait une arme à impulsion électrique. L'homme profitait de l'obscurité pour s'approcher de ses victimes, leur assénait une décharge électrique avant de les agresser au sol.

Les enquêteurs doivent également déterminer comment l'homme s'est procuré une telle arme. Ils n'écartent pas la possibilité d'une fabrication artisanale.

L'enquête se poursuit afin de déterminer si Sylvio Fortier est impliqué dans d'autres dossiers similaires.

La Presse Canadienne

PLUS:rc