NOUVELLES

Safari d'observation : sur la trace des orignaux

17/09/2013 10:43 EDT | Actualisé 17/11/2013 05:12 EST

La forêt Montmorency, la forêt de recherche et d'enseignement de l'Université Laval, recèle plusieurs espèces fauniques, dont des orignaux observables lors de safaris.

Pour la 7e année, des guides naturalistes proposent des safaris d'observation les fins de semaine d'automne, à l'aube et au crépuscule.

Selon le guide naturaliste Pierre Vaillancourt, ces sorties d'une durée de quatre heures durant lesquelles les observateurs apprennent à reconnaître les traces des orignaux, à se camoufler et à appeler l'animal permettent généralement de beaux moments d'observation.

« On voit des orignaux au moins 80 % du temps et il y aussi beaucoup d'autres espèces fauniques. [...] Sur le territoire de la forêt Montmorency qui est un territoire protégé et aménagé d'une manière écosystémique, donc l'habitat est productif au niveau de la nourriture et de l'abri, il y a une belle biodiversité. On voit des ours, des lynx, parfois on croise la meute de loups qui circule sur le territoire, on ne revient jamais bredouille », affirme M. Vaillancourt.

Il précise que la forêt Montmorency compte environ 5 à 6 orignaux aux 10 kilomètres carrés.

La formule de safaris d'observation s'adresse aux adultes et aussi aux enfants prêts à passer plusieurs heures dans le calme, à l'affût du moindre craquement de branche, mentionne Pierre Vaillancourt.

L'activité est offerte sur réservation du vendredi au dimanche, jusqu'au 3 novembre.

PLUS:rc