NOUVELLES

Des photos de Rehtaeh Parsons utilisées pour faire la promotion d'un site de rencontres

17/09/2013 07:39 EDT | Actualisé 17/11/2013 05:12 EST
Andrew Ennals/Twitter

Des photos de Rehtaeh Parsons sont apparues mardi dans des publicités pour un site de rencontres sur Facebook.

Un homme de Toronto, Andrew Ennals, visitait le média social mardi après-midi lorsque la photo de l'adolescente, qui s'est suicidée après avoir été victime d'intimidation, a attiré son attention.

Deux adolescents d'Halifax font actuellement face à des accusations de pornographie juvénile à la suite de ce drame, qui aurait été provoqué par une photo de la jeune fille prise au cours d'une agression sexuelle présumée.

September 17, 2013

Andrew Ennals n'a pas été le seul utilisateur à remarquer les photos de Rehtaeh Parsons.

Facebook a expliqué au Huffington Post que ces annonces n'étaient pas en accord avec ses politiques, qu'elles ont été supprimées, et que le compte de la société responsable a été bloqué.

«C'est une violation flagrante de nos politiques publicitaires, a déclaré un porte-parole de Facebook. Nous nous excusons pour les préjudices causés».

Ces annonces étaient utilisées par ionechat.com mais menaient les utilisateurs de Facebook vers un autre site de rencontres, be2.

Les entreprises concernées n'ont pas forcément eu l'intention d'utiliser une photo de Rehtaeh Parsons dans leur campagne publicitaire. Facebook a indiqué que la photo aurait pu venir de n'importe où sur le web et que ce n'était pas un exemple de photo de profil utilisée dans une publicité.

Les photos de profil de Facebook sont utilisées dans le cadre de contenu commercial, commandité ou par une marque qui a été aimée par l'utilisateur.

Le réseau social a retiré plusieurs contenus offensants ces derniers mois, dont une page intitulée «La catastrophe ferroviaire de Lac-Mégantic était hilarante», en juillet dernier, après avoir été contacté par le Huffington Post.

Rehtaeh Parsons: A Life In Photos