NOUVELLES

RBC: bonne croissance au Canada grâce au progrès de l'économie mondiale

17/09/2013 05:36 EDT | Actualisé 17/11/2013 05:12 EST

TORONTO - L'économie du Canada devrait croître à un rythme supérieur à son potentiel dans la deuxième moitié de 2013 et en 2014, selon une étude que Services économiques RBC publie mardi.

L'étude précise que la croissance du Produit intérieur brut (PIB) réel devrait s'élever de 1,8 pour cent cette année et de 2,8 pour cent en 2014.

RBC s'attend à des chiffres encore meilleurs pour les exportations à mesure que l'économie mondiale s'accélérera. Les auteurs du rapport s'attendent aussi à ce que ce rythme de création d'emplois augmente légèrement.

RBC prévoit également que le rétrécissement graduel de l'écart de production s'accompagnera d'une réduction du taux de chômage pour atteindre 6,6 pour cent au Canada d'ici la fin de 2014.

L'économie canadienne atteindra son plein potentiel dans la première moitié de 2015, alors que l'inflation s'approchera de la cible de 2 pour cent. De plus, RBC prévoit que l'activité immobilière résidentielle ralentira

Sur le plan provincial, RBC continue de penser que les provinces dont l'économie est axée sur les ressources naturelles domineront la croissance en 2013. Dans les autres provinces, le rythme de la croissance économique se tiendra sous la moyenne nationale de 1,8 pour cent.

La croissance économique du Québec sera conforme aux attentes cette année et l'an prochain puisque le PIB réel provincial devrait augmenter de 1,3 pour cent en 2013 et de 1,9 pour cent l'année prochaine. RBC attribue cette performance au redressement des exportations, à une diminution du ralentissement causé par la faiblesse du secteur de la construction et à une relance des dépenses des ménages.

RBC affirme que l'économie québécoise continue de montrer des signes encourageants: les affaires ont repris dans plusieurs industries de transformation. De plus, les principaux produits d'exportation ont enregistré des gains notables cette année et RBC s'attend à ce que cette hausse du rendement commercial se poursuive en 2014.

PLUS:pc