NOUVELLES

Médias sociaux : Trois pompiers congédiés à Toronto pour des remarques sexistes

17/09/2013 08:04 EDT | Actualisé 17/11/2013 05:12 EST
Getty

Deux pompiers de la Ville Reine ont été renvoyés à la suite de remarques sexistes sur Twitter. Un troisième employé du service des incendies a été congédié, lui, pour une utilisation non précisée des médias sociaux.

Les pompiers Matt Bowman et Lawaun Edwards avaient été suspendus plus tôt ce mois-ci. Ces suspensions se sont transformées en congédiement lundi.

Parmi les commentaires inappropriés qui leur sont reprochés :

  • «  Est-ce qu'une taloche derrière la tête représenterait une agression ou une façon de redémarrer son cerveau?  »
  • «  Je ne laisserais jamais une femme me botter le postérieur. Si elle essayait, je lui dirais de retourner dans la cuisine et de me faire une tarte.  »

Le chef des pompiers Jim Sales dit, qu'après enquête, le service a découvert « une série de commentaires dans les médias sociaux [de la part des deux individus] qui violaient clairement les politiques de la Ville et qui étaient inacceptables pour un employé municipal ».

M. Sales n'a pas voulu commenter la raison précise ayant mené au congédiement d'un troisième pompier, qui n'a pas été identifié.

Le service des incendies n'avait jamais congédié dans le passé l'un de ses pompiers pour des remarques dans les médias sociaux. Mais le chef Sales fait valoir que son service, qui ne compte que 5 % de femmes, veut démontrer qu'il valorise la « diversité » et ne tolérera aucun harcèlement au travail ou sur la place publique.

Pompiers outrés

L'Association des pompiers professionnels de Toronto est « outrée » par ces congédiements.

Selon le regroupement, la Ville « n'a pas bien enquêté [sur le sujet] et n'a pas considéré tous les faits mis de l'avant durant les rencontres entre les parties sur la question ».

INOLTRE SU HUFFPOST

Sexist Vintage Ads