NOUVELLES

Les ventes des fabricants ont augmenté de 1,7 pour cent en juillet

17/09/2013 09:00 EDT | Actualisé 17/11/2013 05:12 EST

OTTAWA - Le secteur canadien de la fabrication a rebondi en juillet et réalisé un gain de 1,7 pour cent, ce qui permet d'espérer que le troisième trimestre a débuté du bon pied après l'essoufflement de la fin du deuxième trimestre.

Les ventes des fabricants se sont élevées à 49,5 milliards $, soit un résultat supérieur à celui prévu par les analystes, alors que l'Ontario a dominé.

«On attend encore les résultats des grossistes et des détaillants pour juillet, mais le redressement du secteur manufacturier laisse croire à une reprise du produit intérieur brut mensuel réel à la suite des inondations et de la grève qui ont marqué juin», a affirmé Robert Kavcic, économiste principal à la Banque de Montréal.

L'économie canadienne a subi un recul de 0,5 pour cent en juin, alors qu'elle a souffert des inondations survenues en Alberta et de la grève qui a paralysé le secteur de la construction au Québec. La baisse a constitué la plus importante chute mensuelle depuis la récession, et elle a ramené la croissance trimestrielle à 1,7 pour cent.

Cependant, Statistique Canada a fait savoir mardi que les ventes des fabricants avaient repris en juillet, alors que des gains ont été enregistrés dans 15 des 21 industries et dans six provinces.

Les ventes de biens durables ont augmenté de 2,1 pour cent, à 24,8 milliards $. L'augmentation est principalement attribuable à une hausse des ventes dans les industries des activités diverses de fabrication, des produits métalliques ouvrés et des produits du bois.

Les ventes de biens non durables ont progressé de 1,2 pour cent, à 24,6 milliards $, en grande partie en raison de la hausse dans l'industrie des produits du pétrole et du charbon.

Les ventes en dollars constants se sont accrues de 1,1 pour cent, ce qui indique que la majeure partie de l'augmentation était liée au volume.

Néanmoins, l'économiste David Madani, de Capital Economics, s'est montré plus prudent dans sa lecture des données.

«Dans l'ensemble, la faiblesse des volumes des ventes des fabricants continue de refléter la faiblesse des exportations de marchandises et la prudence des investissements des entreprises du pays», a écrit M. Madani dans un rapport.

«Malheureusement, avec les producteurs américains qui continuent de voler des parts de marché, ce pourrait prendre du temps avant que les ventes des fabricants surpassent leurs niveaux d'avant la récession», a-t-il ajouté.

La croissance la plus forte a été enregistrée en Ontario, où les ventes du secteur de la fabrication ont augmenté de 3,2 pour cent, à 23,1 milliards $, soit le niveau le plus élevé depuis juin 2012 pour la province.

Le Québec figure au nombre des provinces ayant subi un recul. Ses ventes ont légèrement diminué de 0,2 pour cent pour s'établir à 11,2 milliards $, en raison d'une baisse de 27,7 pour cent enregistrée dans l'industrie du matériel de transport.

PLUS:pc