NOUVELLES

La Syrie sera un thème majeur de la 68e Assemblée générale des Nations unies

17/09/2013 03:29 EDT | Actualisé 17/11/2013 05:12 EST

La crise syrienne a dominé, mardi, l'ordre du jour de l'ouverture de la 68e Assemblée générale des Nations unies alors que les délégués de plus de 190 pays ont assisté à une séance d'information expliquant comment des roquettes remplies de gaz neurotoxique avaient tué des civils en banlieue de Damas le mois dernier.

Même si le président de l'Assemblée générale, John Ashe, a mis de l'avant des thèmes plus généraux concernant les femmes, les jeunes, les droits humains et le développement, les délégués ont rapidement mis un terme à l'ouverture officielle mardi après-midi afin d'aller écouter le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, leur livrer les grandes lignes du rapport sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie qu'il avait dévoilé au Conseil de sécurité la veille.

Habituellement, c'est le Conseil de sécurité qui s'occupe des questions de guerre et de paix. Mais plusieurs des discours qui seront donnés dans le cadre de l'Assemblée générale de cette année porteront aussi sur la guerre civile syrienne.

PLUS:pc