DIVERTISSEMENT

Yoko Ono pense que John Lennon aurait adoré Twitter et les réseaux sociaux

17/09/2013 09:28 EDT | Actualisé 17/09/2013 09:31 EDT
Reuters

"John Lennon aurait adoré Twitter". Yoko Ono continue d'assurer la communication de son défunt mari. À 80 ans, l'artiste se produisait à New York au Bowery Ballroom dimanche 15 septembre en marge de la sortie de Take Me to the Land of Hell, premier album du Plastic Ono Band qu'elle a reformé avec son fils Sean Lennon.

Ono a confié au HuffPost américain qu'elle aurait bien vu l'ancien Beatles sur les réseaux sociaux. "C'était quelqu'un qui communiquait beaucoup. Je pense que John aurait vraiment aimé ça. Il aurait été convaincu de l'utilité de toutes les formes de réseaux sociaux."

Interrogée sur l'engagement d'artistes contemporains comme Jay-Z, Beyoncé ou Stevie Wonder qui s'était exprimé lors du procès de George Zimmerman (le meurtrier de Trayvon Martin). "L'époque est différente. Il y a aujourd'hui une véritable prise de conscience et je ne connais pas beaucoup de musiciens qui ne sont pas des activistes."

"Je pense cependant qu'il est plus difficile de faire passer un message aujourd'hui. Notamment parce que les moyens de le faire sont de plus en plus nombreux et accessible à tous. On pourrait en rester là et se dire que nous sommes tous égaux mais il faut persévérer si l'on veut faire bouger les choses."

En mars dernier, Yoko Ono avait posté sur Twitter une photo des lunettes ensanglantées de John Lennon accompagné d'une légende: "plus de 1.057.000 personnes ont été tuées par des armes à feu aux États-Unis depuis que Lennon est mort le 8 décembre 1980". Une manière très personnelle de dénoncer la libre-circulation des armes à feu.

À VOIR AUSSI:

Des photos inédites des Beatles

Les Lettres de John Lennon

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.