NOUVELLES

«Intimidés»: faire souffrir pour étouffer sa propre souffrance

17/09/2013 12:43 EDT | Actualisé 17/11/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Il peut suffire de bien peu de choses, de trois fois rien en fait, pour déclencher une vague d'intimidation dans une classe. À partir du moment où un intimidateur lance le mot d'ordre, un troupeau d'adhérents en mal de reconnaissance tendent un filet de harcèlement, tissé serré, destiné au garçon ou à la fille visé par cette mobilisation. Dès lors, les choses peuvent aller loin, trop loin.

Mais qui sont ces intimidateurs? Comment et pourquoi le devient-on? Le comédien et auteur Jasmin Roy, pour avoir subi de l'intimidation dans ses jeunes années, a tenu à poser un geste d'une grande portée pour mettre fin à ce fléau. Pour saisir tous les aspects du problème, Jasmin a échafaudé «Intimidés», un documentaire divisé en six épisodes dont chacun porte sur un aspect du problème. Le premier, intitulé «Intimidateur: oeil pour oeil, dent pour dent» nous apprend à travers le vécu d'Izaack et de quelques autres que, souvent, on devient intimidateur parce qu'on en a assez d'être intimidé.

Au fil des semaines, il sera question de la jalousie entre filles, de l'homosexualité, de la cyberintimidation, de l'intimidation au primaire et celle des jeunes avec de légers handicaps ou conditions particulières. L'oeuvre vise à proclamer haut et fort, selon le voeu de Jasmin Roy, des victimes, de leurs parents et professeurs, qu'il faut que ça cesse. Espérons que cette série, débutant le lundi 23 septembre, 20h, au Canal Vie, fera enfin la différence.

L'amour se cache-t-il à Barcelone?

Voilà dix ans que la téléréalité «Occupation double» recueille les coeurs en quête d'amour. Cette fois, on a établi les quartiers généraux de Cupidon à Barcelone, sous le chaud soleil de l'Espagne, lieu par excellence de la dolce vita et de l'amour… toujours.

Sébastien Benoît sera l'hôte de 20 jeunes gens sélectionnés parmi des milliers de prétendants, issus de partout au Québec, qui étaient venus pour tenter leur chance. Comme il s'agit de la 10e édition, on doit s'attendre à des événements spéciaux que les candidats auront la chance de vivre. De nombreux voyages sont au programme pour provoquer, influencer, inspirer les couples chez qui le déclic semble possible. Mais il ne faut pas négliger les effets provoqués par les échanges des individus entre eux: la cohabitation peut aussi, parfois, compliquer les enjeux.

Pour suivre de près l'évolution de la vie barcelonaise de nos Québécois, outre cette première d'«Occupation double», diffusée ce dimanche, 21h, TVA diffusera par la suite trois émissions hebdomadaires, soit les lundis à 19h30, puis les mercredi et jeudis à 20h.

Une semaine plus verte que jamais

La journaliste Catherine Mercier revient de Chine pour poursuivre la carrière de «La Semaine verte», émission présentée à Radio-Canada depuis plus de 40 ans. Quittant la pollution et la promiscuité pour profiter de nos grands espaces, l'animatrice, originaire du Bic, compte bien fouiller le dossier concernant la santé de la planète, les moyens pour la préserver et les solutions pour continuer à nourrir ses habitants dont le nombre va toujours en augmentant. Elle assure donc la succession de Errol Duchaine, à compter de ce samedi, 17h, et le lendemain, 12h30.

À 89 ans, Charles Aznavour tient toujours le cap et ne renonce surtout pas à chanter l'amour, lui à qui l'on doit tant de belles chansons qui traversent le temps. Pour célébrer la vie, l'amour, la chanson française, il s'entoure de Hugues Aufray, Annie Cordy, Yves Duteil, Roch Voisine, Serge Lama, Michel Sardou et plusieurs autres qui, durant un peu plus de deux heures, emprunteront des chansons à d'autres répertoires qui ont connu de grands succès. «Hier encore», ce samedi, 20h, à TV5.

À RADIO-CANADA: pour souligner la 100e de «En direct de l'univers…», on a réuni plusieurs invités qui nous permettront d'accéder à des univers musicaux variés. Le secret le plus complet, évidemment, entoure le contenu de cette spéciale du samedi 21 septembre, 19h. «Qu'est-ce que l'amour?», au risque de tuer le romantisme, on affirme que cet élan irrésistible vers l'autre n'est pas magique mais chimique, ce dimanche, 13h30. Qu'on l'admette ou non, les effets du réchauffement climatique se font de plus en plus présents et dévastateurs comme nous le verrons dans les deux prochaines émissions de «Découverte», les dimanches 22 et 29 septembre, 18h30.

À TVA: «Accès illimité» qui reprend du service le jeudi 26 septembre, 21h, partage un moment privilégié de vie avec Rachid Badouri et Valérie Carpentier, gagnante de «La Voix». Dans les émissions à venir, nous aurons l'occasion de côtoyer Martin Matte, Patrick Bruel, Corneille, Céline Dion et plusieurs autres. «Le Gentleman III» sera de retour le mercredi 25 septembre, 21h. Louis Cadieux (David Boutin) et Richard Beauvais (Michel Barrette) font équipe encore cette fois lorsqu'on trouve quatre sans-papiers nord-africains, morts dans un conteneur. L'enquête vise un réseau organisé d'immigration illégale à démanteler mais il y aura fort à faire pour les deux sergents détectives désireux de connaître le fin mot de l'histoire.

À TÉLÉ-QUÉBEC: il semblerait qu'il sera possible, grâce à une invention de François Meunier, de l'Université du Québec, de pointer les automobilistes sous influence de cannabis, cocaïne ou toute autre drogue qu'il est présentement impossible de détecter. Au «Code Chastenay», on explique le fonctionnement de l'appareil, le mardi 24 septembre, 19h.

À ARTV: Paul Buissonneau a donné sa vie au théâtre, il était donc dans ses plans de s'offrir «Un p'tit dernier pour la route», un spectacle-hommage auquel sont conviés ses amis artistes dont Rita Lafontaine, Marcel Sabourin, Janine Sutto et plusieurs autres. Il profite même de ce moment privilégié pour épouser sa conjointe, Monik Barbeau, avec qui il vit depuis 41 ans, ce dimanche, 19h.

À TV5: entourée de l'historien Daniel Turcotte et d'invités qui veulent bien se prêter au jeu, Chantal Lamarre, animatrice du nouveau jeu-questionnaire «On passe à l'Histoire», sondera les connaissances d'Yves Pelletier, Geneviève Brouillette et Jean-Michel Dufaux, sur ce monument de la littérature française que fut Molière, le lundi 23 septembre, 19h. Et, incidemment, suit à 20h «Secrets d'Histoire» sur «Molière tombe le masque» qu'on dépeint, entre autres, comme un grand séducteur et confident de Louis XIV.

AU CANAL D: le documentaire «Créatures étranges» débusque quelques créatures pas du tout jolies qui, en plus, ont un moyen de défense pour le moins surprenant, comme ce serpent qui peut projeter deux jets de venins capables d'atteindre les yeux de son assaillant et de le rendre aveugle, aussi gros soit-il, ou le héron qui dispose des appâts sur l'eau pour attirer les poissons, le lundi 23 septembre, 18h, et le jeudi 26 septembre, 19h.

À SUPER ÉCRAN: «Ma vie avec Liberace» raconte la vie intime du pianiste (Michael Douglas) virtuose, sophistiqué, flamboyant, extravagant, et multi-millionnaire grâce à la prodigieuse carrière qu'il s'est taillée entre les années 1950-1970. Habitant un palace où son penchant pour le kitch ne passe pas inaperçu, il pouvait s'offrir tous ses caprices dont Scott Thorson (Matt Damon) qu'il a couvert d'amour et de richesses jusqu'à ce qu'il s'en lasse, ce dimanche, 20h.

PLUS:pc