NOUVELLES

Deux autres candidats pour Démocratie Québec

17/09/2013 01:10 EDT | Actualisé 16/11/2013 05:12 EST

Le chef de Démocratie Québec, David Lemelin, a présenté mardi les deux candidats qui complètent l'équipe du parti en vue des élections municipales de novembre.

Abdoul Echraf, un démographe spécialisé dans les questions de développement régional et de gestion de la diversité, remplacera Jean-Paul Loyer à titre de candidat pour le district électoral du Plateau.

Jean-Paul Loyer, qui a trouvé un autre emploi, a dû abandonner la campagne électorale, a expliqué David Lemelin.

Abdoul Echraf, détenteur d'un doctorat en développement régional de l'Université du Québec à Rimouski, a été présenté par David Lemelin comme un homme engagé dans le sport amateur et auprès des personnes âgées.

Le candidat s'est dit heureux de représenter le district du Plateau. « Ce district correspond aux enjeux que je veux aborder sur le plan de la densification. Vous savez aussi que c'est un quartier plein de personnes âgées qui font face à des problématiques particulières, qui ne peuvent pas supporter les hausses de taxes et autres. Je me suis dit que c'est le bon quartier pour moi », a affirmé M. Echraf.

Pour sa part, Frédéric de Beaumont, un étudiant en géographie à l'Université Laval âgé de 27 ans, représentera le parti dans le district de la Chute-Montmorency-Seigneuriale. Il fera la lutte à la conseillère de l'Équipe Labeaume, Julie Lemieux.

Frédéric de Beaumont soutient qu'il se soucie peu de son adversaire, une candidate vedette de l'Équipe Labeaume, et qu'il entend surtout travailler à faire connaître les idées de son parti.

« Je me présente pour pousser les projets que je vais aller chercher, les projets que moi et mon équipe on va avoir trouvés, ce n'est pas vraiment contre Julie Lemieux, que ce soit elle ou n'importe quel autre candidat de l'Équipe Labeaume, ça ne change pas mon plan de match », a-t-il dit.

La campagne électorale s'amorce officiellement vendredi. Le chef de Démocratie Québec sait que la joute s'annonce rude pour les 44 jours de campagne à venir. « Notre objectif est de faire une belle et bonne campagne positive. C'est sûr que ça va être dur on s'attend à ça, mais j'espère vraiment de tout coeur du côté du maire et de son équipe qu'on saura montrer plus de respect et du sens de la dignité que ce qu'on a fait depuis des années à l'Hôtel de Ville », a-t-il lancé.

Démocratie Québec fera connaître les engagements du parti au fur et à mesure des sorties des candidats durant la campagne, selon des thématiques choisies, a fait savoir David Lemelin. 

PLUS:rc