NOUVELLES

France : démantèlement d'un réseau de voleurs au Louvre et à la Tour Eiffel

17/09/2013 12:45 EDT | Actualisé 17/11/2013 05:12 EST
AP

PARIS (AFP) - Une dizaine de personnes impliquées dans plusieurs vols commis principalement au musée du Louvre et à la Tour Eiffel et dans d'autres lieux touristiques de Paris, ont été interpellés mardi après plusieurs semaines d'enquête, a-t-on appris de sources policières.

Aux côtés de ces personnes, membres d'un réseau "extrêmement structuré", toutes originaires des pays de l'Est, figure un vigile d'un de ces lieux touristiques, soupçonné d'aider le réseau, selon l'une des sources. Ils ont tous été placés en garde à vue.

Pendant plusieurs mois, le problème de la sécurité des touristes dans la capitale française, théâtre de plusieurs agressions de pickpockets, a préoccupé les autorités. La recrudescence des vols à la tire au musée du Louvre avait entraîné une grève retentissante de son personnel au mois d'avril. Elle a abouti au déclenchement de la mise en place par la préfecture de police de Paris d'un plan afin de lutter plus efficacement contre ces phénomènes de délinquance.

"Après plusieurs semaines d'enquête, nous avons mis au jour cette équipe de délinquants, qui effectuait des vols à la tire à grande échelle", a dit le commissaire Stéphane Gouaud, en charge de l'enquête.

Les membres du réseau qui se grimaient en touristes, portant des appareils photos, et s'acquittaient à chaque fois des droits d'entrée, ont écumé le musée du Louvre, la Tour Eiffel, le musée d'Orsay ou le Château de Versailles, selon une source policière.

"Mais le musée du Louvre constituait leur principal terrain", a déclaré cette source. Les voleurs ciblaient essentiellement les touristes asiatiques "et dans une bonne journée, ils pouvaient ramener jusqu'à 2.000 euros par jour", a précisé le commissaire Gouaud.

Début août, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls avait tenté de rassurer les touristes étrangers à la Tour Eiffel, assurant que Paris était "une ville sûre". Il avait notamment affirmé vouloir "sanctuariser tous ces sites où convergent ces dizaines de milliers de personnes par jour". Il avait aussi annoncé le renforcement de la présence policière sur le terrain.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.




INOLTRE SU HUFFPOST

Paris en couleur au début du 20e siècle
Réflexions de Paris