NOUVELLES

Brian Cookson se montre confiant d'être élu à la présidence de l'UCI

17/09/2013 11:47 EDT | Actualisé 17/11/2013 05:12 EST

MANCHESTER, Royaume-Uni - À 10 jours de l'élection à la présidence de l'Union cycliste internationale, l'aspirant britannique Brian Cookson estime qu'il dispose d'assez d'appuis pour évincer le président sortant Pat McQuaid.

Cookson, président de la Fédération britannique de cyclisme, doit s'assurer une majorité simple de 22 votes sur les 42 membres votants lors du congrès de l'UCI pour devenir l'homme le plus puissant du cyclisme.

Cookson a révélé qu'il est «convaincu que j'obtiendrai le soutien d'au moins plus de 25 voix» lorsque les délégués participeront au vote à Florence, en Italie, le 27 septembre.

Deux mois de campagne acharnée semble porter ses fruits pour Cookson, qui s'est engagé à rebâtir l'image et la gouvernance du cyclisme après l'affaire de dopage impliquant Lance Armstrong, qui a entaché les deux mandats de McQuaid.

Les révélations d'Armstrong en janvier selon lesquelles il s'est dopé pendant la majeure partie de sa carrière, pendant laquelle il a remporté le Tour de France à sept reprises, ont secoué un sport déjà désespérément en quête de crédibilité.

PLUS:pc