NOUVELLES

Une fusillade sur une base de la marine à Washington fait au moins 13 morts

16/09/2013 09:34 EDT | Actualisé 16/11/2013 05:12 EST

WASHINGTON - Une fusillade a fait au moins 13 morts lundi sur une base de la marine américaine à Washington, ont annoncé les autorités. Parmi les victimes figurent un tireur abattu par les forces de l'ordre, mais la police était à la recherche d'un autre tireur présumé portant un uniforme de style militaire.

Au moins quatre personnes ont été blessées dans la fusillade, dont trois grièvement, y compris un policier.

L'assaillant abattu a été identifié comme étant Aaron Alexis, âgé de 34 ans et originaire du Texas. Il était réserviste à plein temps dans la marine et était basé au Texas jusqu'à son départ, en 2011.

Il possèderait un dossier criminel et un permis de port d'arme dissimulée.

Selon un responsable, l'homme aurait pénétré dans la base navale en utilisant la carte d'identité d'une autre personne. On ne sait pas si cette autre personne s'est fait voler ses documents d'identité ou s'il s'agissait d'un complice.

Le mobile de l'attaque est pour l'instant inconnu. Les autorités avaient précédemment indiqué que le statut d'emploi du tireur abattu avait récemment été modifié. Les enquêteurs n'excluent pour l'instant aucune piste, dont celle du terrorisme.

Le président Barack Obama a déploré une «nouvelle fusillade de masse» aux États-Unis. Il a promis que celui ou ceux qui ont commis cet «acte lâche» devraient répondre de leurs actes.

La fusillade a eu lieu à environ cinq kilomètres de la Maison-Blanche. L'incident a entraîné un resserrement des normes de sécurité au Capitole et à la Maison-Blanche, y compris la fermeture du Sénat, alors qu'un deuxième tireur présumé était toujours recherché.

La chef de la police de Washington, Cathy Lanier, a précisé que les résidents avaient reçu l'ordre de demeurer chez eux et de ne pas s'aventurer près des lieux de la fusillade. Selon elle, il n'y avait aucune indication laissant deviner le mobile du tireur.

Selon la police, un homme portant des vêtements ressemblant à un uniforme militaire, qui était recherché en lien avec la fusillade, a été identifié et n'est plus considéré comme un suspect ni comme une «personne d'intérêt» dans cette affaire.

Des témoins ont décrit un tireur ouvrant le feu dans une cafétéria à partir d'un étage supérieur, ainsi qu'un tireur déchargeant son arme contre des gens dans un couloir situé sur un autre étage. Il n'était pas clair si les témoins décrivaient la même personne.

La Maison-Blanche a indiqué que le président était tenu informé en temps réel de l'évolution de la situation.

De nombreux policiers et secouristes ont afflué au Washington Navy Yard, où travaillent quelque 3000 personnes. Des membres de plusieurs corps policiers et des membres de l'escouade SWAT étaient également sur place.

PLUS:pc