NOUVELLES

Recours collectif de Lac-Mégantic: requête en autorisation entendue à Sherbrooke

16/09/2013 10:35 EDT | Actualisé 16/11/2013 05:12 EST
Getty
LAC-MEGANTIC, CANADA - JULY 14: Patricia Landry gets her first view of the 'red zone' crash site, on July 14, 2013 in Lac-Megantic, Quebec, Canada. A train derailed and exploded into a massive fire that flattened dozens of buildings in the town's historic district, leaving 60 people dead or missing in the early morning hours of July 6. (Photo by Ian Willms/Getty Images)

SHERBROOKE, Qc - La requête pour autoriser un recours collectif des victimes du déraillement meurtrier à Lac-Mégantic doit être entendue lundi au palais de justice de Sherbrooke.

Le juge écoutera les parties afin d'autoriser ou non ce recours.

L'avocat de Lac-Mégantic, Daniel E. Larochelle, devrait en profiter pour demander du même coup le transfert des procédures à Lac-Mégantic.

La requête avait été déposée le 15 juillet, neuf jours après les événements.

Cette action en justice a été intentée dans l'objectif d'indemniser les nombreuses victimes de Lac-Mégantic qui ont subi de pertes graves, tant personnelles que matérielles.

Le recours prévoit des sommes pour la perte de proches parents, ainsi que pour les personnes qui ont subi des préjudices corporels et matériels.

Les requérants qui agiront à titre de représentants sont les citoyens Guy Ouellet, dont la conjointe est décédée dans la tragédie, et Yannick Gagné, propriétaire du Musi-Café, un établissement où plusieurs victimes se trouvaient, le 6 juillet, au moment de l'arrivée du train meurtrier.

Le recours vise l'entreprise Montreal, Maine and Atlantic Railway (MMA), sa maison-mère, Rail World, World Fuel Services Corp., Dakota Plains Holdings, Irving Oil Limited et leurs filiales.

INOLTRE SU HUFFPOST

Lac-Mégantic: Messe commémorative en hommage aux victimes