NOUVELLES

Ottawa exigera l'enregistrement des déplacements des délinquants sexuels à l'étranger

16/09/2013 01:57 EDT | Actualisé 15/11/2013 05:12 EST

Le Canada veut exiger que les délinquants sexuels qui voyagent à l'extérieur du pays en avisent les autorités fédérales qui avertiront à leur tour les pays où ils entendent séjourner.

Le premier ministre Stephen Harper a annoncé lundi, à Vancouver, qu'un projet de loi sera déposé à cet effet cet automne. Ce projet de loi assurera également un meilleur partage de l'information entre la police et les douaniers dans le but de mieux suivre les déplacements des délinquants sexuels.

Stephen Harper a également promis la mise en place d'une base de données nationale accessible au public des agresseurs sexuels d'enfants à risque élevé de récidive.

Cette annonce fait partie des mesures proposées par le gouvernement fédéral pour sévir contre le crime et a pour but de combattre l'exploitation sexuelle des mineurs au Canada et à l'étranger.

Le premier ministre Harper est à Vancouver alors qu'Ottawa se prépare pour la commission d'examen fédérale sur le projet de pipeline Northern Gateway.

La commission doit déposer son rapport d'ici la fin de l'année.

PLUS:rc