NOUVELLES

Nikki Yanofsky souhaite se réinventer

16/09/2013 04:57 EDT | Actualisé 15/11/2013 05:12 EST

Le grand public a fait la connaissance de Nikki Yanofsky en 2006 au Festival international de jazz de Montréal, alors que la chanteuse jazz avait à peine 12 ans.

À 19 ans, elle flirte de plus en plus avec la pop. Et pour l'aider dans sa transition, elle est devenue la protégée d'un géant de la musique américaine, Quincy Jones.

« J'ai rencontré Quincy chez lui quand j'avais 14 ans. Il m'a simplement demandé ce que j'allais lui chanter », explique-t-elle. 

La rencontre allait impressionner celui qui, en plus d'être musicien, produit des albums depuis six décennies.

« Nikki, elle l'a : l'instinct, les habiletés musicales, l'émotion et l'âme », résume celui qui a réalisé, notamment, les albums de Michael Jackson.

De retour à la maison

Après un séjour à Los Angeles, Nikki Yanofsky a rapatrié son équipe à Montréal. Elle peaufine son album Little Secret qu'elle a enregistré auprès de Quincy Jones.

Son objectif est loin d'être simple : réinventer le jazz en y mélangeant différents styles comme la pop et la bossa-nova.

« Le jazz est comme stigmatisé. Les jeunes pensent que c'est de la musique pour leurs grands-parents. Pour moi, le jazz, c'est vraiment le fun. Et je veux en faire la preuve aux jeunes », explique Nikki Yanofsky.

Le premier extrait de son album, Something new, est déjà en vente. La sortie complète de son album est prévue d'ici quelques mois.

PLUS:rc