NOUVELLES

Le président du Soudan s'attire les foudres des ÉU en voulant venir à l'ONU

16/09/2013 05:55 EDT | Actualisé 16/11/2013 05:12 EST

WASHINGTON - Le département d'État américain a dit avoir reçu une demande de visa de la part du président du Soudan pour assister à l'ouverture de l'Assemblée général des Nations unies, mais condamne ce déplacement puisque Omar el-Béchir a été accusé de génocide et de crimes de guerre.

Marie Harf, une porte-parole adjointe du département d'État, a confirmé lundi que la demande présidentielle avait été reçu pour un déplacement à New York.

Selon elle, avant de se présenter au siège de l'ONU, el-Béchir devrait se présenter à la Cour pénale internationale, aux Pays-Bas, pour répondre aux crimes liés au conflit dans la région du Darfour, dans l'ouest du Soudan, où près de 300 000 personnes sont mortes depuis 2003 en raison de combats entre le gouvernement et les rebelles.

PLUS:pc