NOUVELLES

L'action de Wi-Lan prend du mieux après l'annonce d'une entente avec Alcatel

16/09/2013 12:45 EDT | Actualisé 16/11/2013 05:12 EST

OTTAWA - Wi-Lan (TSX:WIN) et Alcatel-Lucent USA ont accepté de s'entendre au sujet de différents conflits sur l'utilisation de brevets et d'abandonner les poursuites qui se trouvaient devant des cours de district en Floride et au Texas.

Les détails financiers des accords n'ont pas été dévoilés dans l'annonce faite lundi par Wi-Lan, mais l'action du concédant de licences d'Ottawa grimpait de près de sept pour cent en après-midi à la Bourse de Toronto.

L'action affiche toujours un recul par rapport à la mi-juillet, période où un jury au Texas a rendu une décision contre Wi-Lan dans une affaire de brevets qui l'opposait à plusieurs sociétés, dont Alcatel-Lucent.

Les revenus de Wi-Lan sont principalement tirés des paiements reçus d'autres sociétés qui utilisent la technologie couverte par son portefeuille de brevets.

Dans le cadre de l'accord conclu annoncé lundi, le fabricant d'équipement de télécommunications établi aux États-Unis obtiendra une licence de plusieurs années pour certains brevets de Wi-Lan liés aux produits sans fil.

En vertu d'une entente distincte, Wi-Lan achètera à Alcatel-Lucent un portefeuille de brevets. Les détails et conditions des deux accords ont été gardés confidentiels.

«Nous sommes ravis d'avoir conclu une résolution d'affaires dans nos discussions sur l'attribution de licences avec Alcatel-Lucent, et de les ajouter à notre liste de détenteurs de licences», a affirmé le président et chef de la direction de Wi-Lan, Jim Skippen.

«L'ajout des brevets et applications d'Alcatel-Lucent à notre portefeuille du sans-fil continue de faire croître la valeur que nous sommes en mesure d'offrir à nos détenteurs de licences actuels et futurs.»

L'action de Wi-Lan a gagné lundi 23 cents, soit 6,8 pour cent, pour clôturer à 3,62 $ à la Bourse de Toronto. Le titre valait 4,91 $ le 12 juillet, avant le dévoilement d'un jugement en faveur d'Alcatel-Lucent, Ericsson, HTC Corporation et Sony Mobile Communications.

PLUS:pc