NOUVELLES

La mairesse de Lac-Mégantic invitée surprise au caucus du PQ

16/09/2013 08:44 EDT | Actualisé 16/11/2013 05:12 EST

Une invitée-surprise a fait son apparition au caucus présessionnel des députés du Parti québécois lundi soir. C'est probablement la femme politique la plus populaire actuellement au Québec : la mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy-Laroche.

Officiellement, la mairesse devait prendre part au caucus pour discuter du premier projet de loi qu'entend déposer le gouvernement Marois en cette session d'automne. Ce projet de loi prolongerait le mandat du conseil municipal actuel de deux ans, plutôt que de plonger la petite ville en campagne électorale cet automne, étant donné la tâche de reconstruction titanesque du centre-ville de Lac-Mégantic, à la suite de la catastrophe ferroviaire du 6 juillet.

Sa présence relance néanmoins les rumeurs voulant qu'elle soit courtisée pour être candidate du PQ dans Mégantic, une circonscription actuellement libérale. Mais, par ailleurs, la mise en scène de lundi soir rappelle aussi qu'il est très avantageux politiquement d'apparaître au côté de la mairesse, qui est la coqueluche politique du Québec, après des années de révélations et de démissions-chocs qui ont terni la réputation des élus des villes.

Les caméras et les journalistes sont d'abord entrés dans le Salon rouge pour la traditionnelle prise d'images, avant la fermeture des portes et le début des délibérations, avec tous les députés assis autour d'une table ovale, quand tout à coup la première ministre a fait son apparition avec la mairesse.

Elle a été accueillie chaleureusement par les députés péquistes qui l'ont applaudie, de même que Pauline Marois, qui lui a réservé de bons mots. Sa présence est d'autant plus surprenante que le caucus est une réunion confidentielle réservée aux élus du parti, à un cénacle restreint auquel s'ajoutent parfois de hauts dirigeants de la formation politique.

À la fin de ces longs applaudissements, la première ministre lui a d'abord dit : « Ne boudez pas votre plaisir, vous le méritez. »

Elle a ensuite rappelé que la première loi que son gouvernement allait présenter portait sur Lac-Mégantic, pour permettre à Mme Roy-Laroche de « continuer à assumer ses responsabilités » et « servir ses citoyens comme elle l'a fait de façon exceptionnelle » depuis la tragédie.

« C'est pour lui témoigner toute notre sympathie que j'ai cru bon de l'inviter ce soir [lundi] et elle sera là demain [mardi] pour la présentation du projet de loi, alors merci, bienvenue chez nous », a-t-elle conclu.

Émue par cet accueil, la mairesse a enchaîné en déclarant que c'était « un grand honneur » pour elle d'être accueillie avec « autant de générosité et de chaleur ». Elle a remercié tous les élus pour le grand soutien que le gouvernement a démontré depuis les premières heures de la catastrophe

« Je vis au nom des Méganticois des moments de solidarité jamais vus au Québec, je crois. J'accepte ces marques de reconnaissance, d'amitié, de solidarité, au nom de toute la communauté. [...] Que vous dire des émotions que vous m'avez fait vivre ce soir? » a-t-elle conclu, en précisant qu'elle avait déjà pris part à des activités dans le Salon rouge auparavant, mais jamais rien de tel.

La Presse Canadienne

PLUS:rc