TOKYO - Le puissant typhon Man-yi a commencé dimanche à traverser le Japon où les météorologues mettent en garde contre des pluies torrentielles, des inondations et des vents forts, d'autant que la tempête risque d'atteindre lundi la centrale de Fukushima où les ouvriers parent au plus pressé.

Ce typhon, le 18e de la saison en Asie, se trouvait dans la nuit de dimanche à lundi au-dessus de l'île méridionale japonaise de Shikoku, et s'accompagnait de rafales de 144 km/h.

Il devrait frapper lundi matin la partie méridionale de Honshu, principale île du Japon, via la préfecture de Shizuoka aux environs de 09H00 locales et se déplacer ensuite en direction de Tokyo vers midi puis traverser le Nord-Est, dont la région de Fukushima où se trouve la centrale nucléaire ravagée le 11 mars 2011 et de ce fait très vulnérable.

La compagnie exploitante, Tokyo Electric Power (Tepco), a indiqué dimanche avoir renforcé les fixations des équipements cruciaux comme les conduites d'eau pour le refroidissement des réacteurs ou les pompes. Les grues ont aussi été arrimées et les patrouilles de surveillance seront renforcées.

Il est cependant à craindre que les trombes d'eau qui se sont déjà abattues sur la région et vont se poursuivre lundi encore plus intensément n'augmentent d'autant les quantités déjà très importantes d'eau contaminée qui se sont infiltrées dans les sous-sol du complexe atomique en péril.

Les travailleurs ont déjà commencé de pomper de l'eau de pluie qui s'est accumulée dimanche autour de réservoirs de liquide hautement radioactif.

Avant même d'avoir touché l'archipel, ce typhon s'est déjà traduit, selon l'agence de météorologie et les médias, par "de très importantes précipitations et des vents puissants" depuis dimanche matin dans le Sud et l'Est du pays, sans apparemment provoquer de gros dégâts.

Les autorités multiplient les mises en garde et les groupes de transport aérien et ferroviaire ont déjà annoncé une réduction du service assuré.

Environ 200 vols intérieurs seront annulés lundi, essentiellement au départ de Tokyo, et les liaisons par trains seront réduites. Lundi est toutefois férié ce qui devrait éviter de graves conséquences aux heures habituelles de pointe.

Le Japon a cette année pour le moment été relativement épargné par les typhons, mais de fortes pluies ont causé de nombreux dégâts en août dans l'Ouest tandis que l'Est a connu une chaleur sèche aussi torride qu'exceptionnelle qui a fait au moins 350 morts (des personnes âgées) et causé des inquiétudes sur les réserves d'eau, notamment pour Tokyo.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

Loading Slideshow...
  • (AP Photo/Kimimasa Mayama, Pool)

  • (AP)

  • (AP)

  • (AP Photo/Kimimasa Mayama, Pool)

  • (AP)

  • (AP)

  • (AP)

  • (AP)

  • (AP Photo/Kimimasa Mayama, Pool)

  • (AP)

  • (AP)

  • (AP)