BIEN-ÊTRE

Nos robes coups de coeur du tapis rouge des Gémeaux 2013

15/09/2013 09:31 EDT | Actualisé 16/09/2013 06:23 EDT
david kirouac

C'est la partie la plus difficile du tapis rouge... choisir quelles tenues méritent d'être qualifiées de coups de coeur! Mais après tout, ce n'est qu'une question de goût.

Voici les personnalités québécoises qui se méritent une place dans notre palmarès des tenues les plus lookées!

Nos robes coups de coeur des Gémeaux 2013

Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.

Penelope McQuade en UNTTLD

Une trouvaille de sa styliste qui assistait au défilé de mode des designers UNTTLD avec leur collection printemps-été 2014. Une robe qui collait à la peau de l'animatrice! Un coup de foudre au premier regard pour Penelope.

Marie-Soleil Michon

Comme quoi la simplicité peut parfois être de très bon goût. La robe de Marie-Soleil n'avait rien d'extraordinaire, mais celle-ci épousait ses courbes à la perfection. Un décolleté juste assez prononcé et une couture juste au bon endroit à la taille pour flatter sa silhouette. Les bijoux de Caroline Néron complétaient le tout!

Anne Dorval

Tout est dans la symétrie dans cette tenue réussie d'Anne Dorval. Une cape structurée portée sur une robe tout aussi structurée donnait à la comédienne un look d'un grand chic. Son collier doré et son sac à main à motifs orientaux ajoutaient beaucoup de personnalité à l'ensemble.

Elise Guilbault

Élise Guilbeault est devenue un icône d'élégance. C'est tellement naturel chez elle. Elle a déniché sa robe à la boutique Éditions de robes sur la rue St-Viateur, une boutique qu'elle aime beaucoup pour le soirs de gala. Les insertions de pierres claires ajoutaient la touche sophistiquée à la tenue agencée aux boucles d'oreilles longues faites des mêmes pierres.

Véronique Cloutier en Bottega Veneta

On est rarement déçu des tenues de Véro. Elle ne tombe jamais dans la facilité et ose toujours des tenues différentes. Cette robe de la griffe italienne Bottega Veneta lui allait comme un gant. Premièrement, la nuance qui oscille entre le lilas et le gris et la coupe vaporeuse qui lui donnait des airs de déesse grecque. Au bras d'un homme habillé en Prada, comment ne pas faire un malheur?