NOUVELLES

Égypte: le procès d'un journaliste accusé de désinformation s'est amorcé

15/09/2013 10:38 EDT | Actualisé 15/11/2013 05:12 EST

ISMAÏLIA, Égypte - Le procès militaire d'un journaliste égyptien, accusé d'avoir répandu de fausses informations sur les opérations militaires contre l'insurrection dans la péninsule du Sinaï, s'est amorcé à huis clos, dimanche.

Des dizaines de journalistes ont manifesté contre la détention d'Ahmed Abu-Draa, dont le procès s'est ouvert dimanche à Ismaïlia, dans le nord-est de l'Égypte.

Le reporter avait été incarcéré il y a onze jours après avoir écrit sur Facebook que les raids aériens contre les insurgés avaient touché des zones résidentielles, accusant les militaires d'avoir fait de la désinformation.

Un porte-parole de l'armée égyptienne, le colonel Ahmed Ali, a déclaré aux reporters dimanche que le sort du journaliste était désormais entre les mains du tribunal martial. Il a ajouté que le fait d'avoir répandu de fausses informations dans une «guerre de l'information» constituait une menace à la sécurité nationale.

PLUS:pc