NOUVELLES

Cutler rejoint Bennett en fin de match et les Bears battent les Vikings 31-30

15/09/2013 04:59 EDT | Actualisé 15/11/2013 05:12 EST

CHICAGO - Jay Cutler, Monsieur Quatrième Quart? Le surnom pourrait le suivre longtemps s'il continue comme ça.

Cutler a lancé une passe de touché de 16 verges à Martellus Bennett avec 10 secondes à écouler au cadran et les Bears de Chicago ont vaincu les Vikings du Minnesota 31-30, dimanche.

«Il garde son sang-froid», a déclaré le receveur Brandon Marshall, qui a ajouté qu'il appelle Cutler «Monsieur Quatrième Quart».

«Je l'apprécie beaucoup et je suis content de jouer avec lui.»

Le botteur des Vikings Blair Walsh venait de réussir un placement de 22 verges avec 3:15 à faire, quand les Bears ont repris le ballon à leur ligne de 34 verges. Cutler a encore joué les héros, cette fois sous la pluie, lui qui avait aidé les Bears à effacer un retard de 11 points avant de vaincre les Bengals de Cincinnati, dimanche dernier.

Une passe de 23 verges à Bennett le long de la ligne de touche a permis aux Bears de s'approcher à la ligne de 16 dans le territoire des Vikings (0-2). Cutler a d'abord rabattu le ballon au sol afin d'arrêter le chronomètre, avant de rejoindre Bennett dans le coin avant de la zone des buts.

Robbie Gould a placé les siens en avant sur le converti et les Bears (2-0) sont demeurés invaincus sous les ordres de leur nouvel entraîneur-chef Marc Trestman, malgré quatre revirements.

Cutler a complété 28 de ses 39 passes pour 290 verges de gains et trois touchés. Il a également été victime de deux interceptions et a commis un échappé au deuxième quart quand il a encaissé un sac de Jared Allen. Ce revirement a mené à un touché de 61 verges de Brian Robison sur le retour d'échappé.

«Il a fait face à de l'adversité au cours du match et il n'a jamais bronché et les gars autour de lui non plus», a déclaré Trestman, qui a passé les cinq dernières années à la tête des Alouettes de Montréal dans la Ligue canadienne de football.

Devin Hester a effectué cinq retours de bottés d'envoi pour 249 verges de gains — dont des retours de 76 et 80 verges. Il a ainsi établi un record d'équipe.

Bennett a récolté 76 verges de gains et a inscrit deux majeurs. Marshall a capté sept passes pour 113 verges de gains et un touché. Matt Forte a aussi contribué avec 71 verges de gains aériens et 90 verges de gains au sol.

Cordarrelle Patterson a égalé un record des Vikings en effectuant un retour de 105 verges sur le botté d'envoi initial. Christian Ponder a récolté 227 verges de gains avec un touché et une interception. Adrian Peterson a amassé 100 verges de gains au sol, mais les Vikings ont été incapables de savourer une première victoire au Soldier Field depuis 2007.

Peterson a dit qu'il avait «été un peu hésitant», avant d'ajouter: «Je vais devoir réfléchir afin de revenir encore meilleur que je l'ai été».

Allen a pointé du doigt l'unité défensive.

«Le match s'est joué sur la dernière série. Nous avions une avance de six points et ils avaient le ballon à leur ligne de 34. Nous devions les forcer à quitter le terrain. C'est aussi simple que ça», a-t-il conclu.

PLUS:pc