NOUVELLES

Des motocyclistes se mobilisent pour dénoncer le «harcèlement» policier

14/09/2013 12:37 EDT | Actualisé 14/11/2013 05:12 EST

MONTREAL - Environ 200 motocyclistes ont choisi de se mobiliser, samedi, pour dénoncer ce qu'ils perçoivent comme un excès de zèle de la part des policiers.

Leur plan de match est simple, selon la Sûreté du Québec.

Ils ont prévu de se déplacer entre Lavaltrie et Montréal en empruntant l'autoroute 40.

Leur destination finale est le bureau de la première ministre du Québec Pauline Marois. Une fois sur place, ils vont manifester.

Selon le sergent Benoît Richard, agent d'information pour la Sûreté du Québec, ils veulent dénoncer «le harcèlement» duquel ils se disent victimes.

Ils se plaignent d'être constamment arrêtés car ils ont des silencieux qui ne sont pas conformes et que leurs engins seraient excessivement bruyants.

PLUS:pc