NOUVELLES

Colorado : sauvetages en attendant d'autres tempêtes

14/09/2013 05:27 EDT | Actualisé 14/11/2013 05:12 EST

D'autres fortes précipitations sont attendues au Colorado, samedi, ce qui n'augure rien de bon dans cet État déjà ravagé par des inondations historiques.

Le bilan des inondations s'élève maintenant à quatre morts depuis mercredi.

Un couple a été emporté après avoir arrêté sa voiture au nord-ouest de Boulder, dans le nord. Une autre victime a été retrouvée dans les ruines d'un bâtiment qui s'est effondré dans la même région. La quatrième est morte à Colorado Springs, dans le comté d'El Paso, plus au sud.

Les autorités signalent aussi que 172 résidents manquent à l'appel. Ils ne sont toutefois pas encore considérés comme manquants ou en danger, mais personne n'a pu entrer en contact avec eux.

Opérations de sauvetage

Les secouristes travaillent sans relâche pour joindre les résidents qui sont pris au piège. Les opérations de sauvetage par bateau et par hélicoptère se sont multipliées dans les endroits où les inondations éclair ont frappé.

La crue des eaux s'est amorcée mercredi, après de violentes tempêtes qui ont secoué les grands centres urbains de l'État, de Fort Collins dans le nord, en passant par Boulder, Denver et Colorado Springs.

Des milliers de personnes ont été évacuées. À certains endroits, des routes et des ponts ont été détruits. Les villes au nord de Denver ont été particulièrement touchées.

Vendredi, le gouverneur John Hickenlooper a déclaré l'État d'urgence dans 14 comtés. Il a du même coup débloqué six millions de dollars pour financer les opérations.

Dans le Nouveau-Mexique voisin, des centaines de personnes ont aussi été évacuées.

Le Service météorologique national américain a prévenu que d'autres averses et des orages, samedi et dimanche, pourraient causer de nouvelles inondations éclair dans des endroits déjà éprouvés.

Il est encore impossible de déterminer l'étendue des dommages causés par la montée des eaux.

Ces inondations sont les pires au Colorado depuis 1976. Cette année-là, près de 150 personnes avaient été tuées dans des inondations subites le long du canyon Big Thompson.

PLUS:rc