NOUVELLES

Nigeria: la communauté du delta rejette l'offre de la pétrolière Shell

13/09/2013 03:46 EDT | Actualisé 13/11/2013 05:12 EST

LAGOS, Nigeria - La communauté Bodo, dans la région du Delta du Nigeria (sud), a rejeté une offre compensatoire de la pétrolière Shell pour deux déversements survenus en 2008, déversements qui ont dévasté les mangroves et les lieux de pêche de l'île, ont annoncé vendredi des avocats et l'entreprise.

Shell a admis sa responsabilité pour les fuites il y a cinq ans, mais n'est pas d'accord sur la quantité de pétrole écoulé et l'impact sur la communauté.

La firme d'avocats embauchée par la communauté, Leigh Day, affirme que 13 000 pêcheurs ont perdu leur gagne-pain en raison du déversement et que 31 000 habitants de 35 villages autour du lagon de Bodo et des cours avoisinants ont été affectés. Des experts indépendants estiment qu'entre 500 000 et 600 000 barils de pétrole se sont déversés, dévastant l'environnement et contaminant plus de 75 kilomètres carrés de mangroves, de marais et de canaux, soutient le bureau d'avocats.

Un porte-parole de la division nigériane de Shell, Jonathan French, soutient que le nombre de pêcheurs touchés est sans doute moindre, en raison de la taille de la région. La compagnie mentionne également qu'une équipe d'enquête conjointe avait estimé que seuls 4100 barils de pétrole avaient été déversés.

Les membres de la communauté Bodo ont unanimement rejeté l'offre de Shell après le début de discussions, lundi, à Port Harcout.

Shell a offert 50 millions $ pour la communauté.

Bien qu'une entente n'ait pas été conclue, Shell et Leigh Day ont indiqué que l'ancien ambassadeur néerlandais au Nigeria, Bert Ronhaar, mènera des discussions entre la communauté et Shell en vue d'entamer des travaux de nettoyage.

Les communautés locales demeurent largement hostiles à Shell et aux autres pétrolières en raison des dégâts environnementaux. Certains environnementalistes estiment que jusqu'à plusieurs millions de barils de pétrole ont été déversés dans le delta depuis le début des activités de Shell au Nigeria, il y a 50 ans.

PLUS:pc