NOUVELLES

L'Iran réduit ses stocks d'uranium enrichi pouvant servir à une bombe

13/09/2013 05:47 EDT | Actualisé 13/11/2013 05:12 EST

TÉHÉRAN, Iran - L'Iran a fortement réduit ses stocks d'uranium enrichi à 20 pour cent en le convertissant en carburant pour réacteur, a fait savoir un haut responsable, une annonce qui semble viser à apaiser les inquiétudes internationales à propos de son programme nucléaire.

L'Occident s'inquiète toujours de la poursuite de la production, par l'Iran, d'uranium à 20 pour cent, qui est davantage enrichi que ce qui est utilisé pour alimenter la plupart des réacteurs nucléaires, et qui est plus près du plateau de 90 pour cent nécessaire pour une ogive atomique. Les États-Unis et leurs alliés réclament que l'Iran cesse ses activités d'enrichissement, ce que je rejette Téhéran.

L'annonce effectuée jeudi soir par le gouvernement du président modéré Hasan Rouhani semble être un signal destiné à calmer les craintes occidentales. S'exprimant sur les ondes de la télévision d'État, Ali Akbar Salehi, le chef du programme nucléaire iranien, a indiqué que les stocks nationaux d'uranium enrichi à 20 pour cent étaient passés de 240 kilogrammes à 140 kilogrammes, alors que celui-ci est converti en du carburant pour un réacteur de recherche médicale. M. Salehi a précisé que la quantité restante sera elle aussi convertie.

Un rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique, en août, établissait les stocks d'uranium enrichi à 20 pour cent à 185,5 kilogrammes. Environ 250 kilogrammes de cette substance sont suffisants pour une bombe — si l'uranium est enrichi à plus de 90 pour cent.

L'Occident soupçonne que le programme nucléaire iranien comporte une dimension militaire. Téhéran nie les accusations et affirme que son programme ne vise qu'à produire de l'électricité, ou encore à soigner le cancer.

PLUS:pc