NOUVELLES

Immigration aux ÉU: le président Obama sera de plus en plus sous pression

13/09/2013 06:46 EDT | Actualisé 13/11/2013 05:12 EST

WASHINGTON - Le projet de loi sur l'Immigration piétine au Congrès américain, au point où des partisans de la réforme accentuent la pression sur l'administration Obama pour mettre fin aux déportations, ou pour donner un statut légal aux gens se trouvant illégalement aux États-Unis.

Des militants d'un peu partout au pays se sont manifestés. Des leaders syndicaux soulèveront également la question lors d'une prochaine réunion avec un haut responsable de la Maison-Blanche. Des défenseurs des droits des immigrants illégaux affirment par ailleurs, alors que les possibilités de déblocage au Congrès s'amenuisent, qu'ils se tourneront de plus en plus vers la Maison-Blanche.

La possibilité soulève l'ire du Parti républicain, certains de ses membres soutenant que si le Congrès n'agit pas, le président Obama pourrait être tenté d'agir par lui-même pour légaliser la situation de certains ou de l'ensemble des 11 millions d'immigrants illégaux présents aux États-Unis.

La Maison-Blanche affirme toutefois que la seule solution est que le Congrès agisse.

PLUS:pc