NOUVELLES

Fermeture de l'Hôtel des Seigneurs de Saint-Hyacinthe: une menace stratégique?

13/09/2013 03:07 EDT | Actualisé 12/11/2013 05:12 EST

Le syndicat qui représente les employés de l'Hôtel des Seigneurs de Saint-Hyacinthe perçoit comme une menace stratégique de la part de l'employeur la décision de fermer l'établissement.

Plaidant son incapacité à atteindre la rentabilité, l'Hôtel des Seigneurs a fait savoir jeudi qu'il fermera ses portes à compter du 22 décembre. Les quelque 180 employés de l'hôtel sont en grève générale illimitée depuis 11 mois.

Michel Valiquette, de la Fédération du commerce de la CSN, a du mal à croire que la direction est sérieuse avec cette démarche. Il suggère qu'il s'agit peut-être d'une manière de forcer le retour à la table des négociations.

L'Hôtel des Seigneurs est un important centre de congrès pour la région montérégienne et il voit mal comment la fermeture pourrait s'avérer sans conséquence collatérales.

Les syndiqués de l'hôtel sont en grève générale illimitée depuis un vote pris en assemblée générale en octobre 2012. Les tensions perdurent depuis bientôt un an et les syndiqués affirment en avoir vu d'autres.

En annonçant la fermeture de l'hôtel, la direction a soutenu qu'elle aurait souhaité en arriver à une entente. Elle plaide avoir déployé des efforts importants et qu'après avoir fonctionné avec des effectifs et des services réduits, la situation financière « très difficile » ne lui donnait pas d'autres options, a indiqué jeudi le porte-parole de l'établissement, Herman Champagne.

Le représentant de la CSN soutient quant à lui que les syndiqués sont toujours mobilisés.

Dans un conflit d'une telle durée, Michel Valiquette laisse entendre que toutes sortes de rumeurs circulent et s'il reconnaît que certains travailleurs ont quitté pour un autre emploi, plusieurs continuent leur lutte. La pression est d'ailleurs maintenue par une présence régulière sur les piquets de grève.

« L'Hôtel des Seigneurs et son centre des congrès sont un moteur économique important pour la ville de Saint-Hyacinthe. Et rappelons que le 3 septembre dernier, l'hôtel de ville a gelé le zonage; à part un centre de congrès ou un hôtel, rien d'autre ne peut opérer sur ce terrain », a souligné M. Valiquette, tentant de démontrer qu'il s'agit d'un actif considérable au sein de la communauté de Saint-Hyacinthe.

La Presse Canadienne

PLUS:rc