NOUVELLES

CPI: le V.-P. du Kenya rejette les accusations de crimes contre l'humanité

13/09/2013 08:08 EDT | Actualisé 13/11/2013 05:12 EST

NAIROBI, Kenya - Le vice-président du Kenya dit croire que son dossier à la Cour pénale internationale sera abandonné.

S'exprimant lors d'un rassemblement dans la province du centre du pays, vendredi, William Ruto a remercié la foule pour ses «prières», affirmant que les «mensonges» à son sujet seraient dévoilés comme tels.

Le président kenyan Uhuru Kenyatta, Ruto et Joshua Arap Sang, un journaliste radiophonique, sont accusés de crimes contre l'humanité pour leurs rôles allégués dans des violences ayant fait plus de 1000 morts à la suite d'une controversée élection présidentielle en 2007.

Ruto et Sang ont tous deux plaidé non coupable lorsqu'ils se sont présentés en cour à La Haye, mardi, pour le début de leur procès. Ruto est rentré au Kenya jeudi, et son procès reprendra la semaine prochaine.

La procureure Fatou Bensouda a fait état de plusieurs tentatives délibérées de saper son travail en intimidant des témoins.

PLUS:pc