NOUVELLES

CH: Martin Reway se tire plutôt bien d'affaire dans la cour des grands

13/09/2013 04:08 EDT | Actualisé 13/11/2013 05:12 EST

BROSSARD, Qc - On ne lui donnerait pas plus de 15 ans et il est le plus frêle joueur du groupe. Mais ce n'est pas en raison de son air juvénile qu'on le remarque au camp d'entraînement du Canadien. Martin Reway, un Slovaque, se tire plutôt bien d'affaire dans la cour des grands.

Le porte-couleur des Olympiques de Gatineau dans la LHJMQ, choix de quatrième tour en juin (116e au total), a fait écarquiller les yeux des amateurs au cours du match intra-équipe, vendredi, en marquant un but de toute beauté face à Carey Price.

«Ce Reway est habile et rapide», a relevé le défenseur P.K. Subban, quand on lui a demandé quels joueurs recrues retenaient son attention jusqu'à maintenant.

L'entraîneur Michel Therrien a été tout aussi élogieux à l'endroit de l'ailier gauche âgé de 18 ans, qu'on dit qu'il mesure cinq pieds huit pouces et qui pèse 170 livres.

«Il a connu un excellent camp des recrues. Avec les gars de la LNH, on a pu voir ses aptitudes. Il possède des aptitudes, à un jeune âge, du calibre des plus habiles joueurs de la LNH, a argué Therrien. C'est très surprenant et encourageant de voir un petit bonhomme talentueux comme lui. Nous sommes très contents du potentiel de ce petit bonhomme.»

Comme l'a fait remarquer Therrien, Reway est souvent en possession de la rondelle, il est capable de faire des jeux et il ne paraît aucunement intimidé de rivaliser avec des joueurs de la LNH.

Au cours des deux matchs intra-équipe, il a évolué en compagnie de Nick Tanarski et de Louis Leblanc. Therrien n'a pas voulu dire si on allait pousser l'essai dans son cas jusqu'à lui permettre de disputer un match préparatoire.

Palffy, son idole

Reway a son compatriote Zigmund Palffy comme idole, et le style qu'il préconise est fort semblable à celui de l'ancien hockeyeur vedette de la LNH qui n'était pas un géant à cinq pieds 10 pouces et 180 livres.

«Ce n'est pas facile pour moi. Tout le monde est plus fort, rapide et intelligent. C'est un gros pas à franchir», a-t-il commenté.

Reway est né à Prague, en République tchèque, d'un père Slovaque et d'une mère Tchèque. Il porte les couleurs de la Slovaquie sur la scène internationale.

Il a connu une bonne première saison en Amérique du Nord en 2012-13. En 47 matchs dans l'uniforme des Olympiques, il a obtenu 50 points, incluant 22 buts. Mais il a surtout assimilé les rudiments du jeu en défense.

«Je ne travaillais pas fort en Europe. Je ne savais même pas ce qu'était un repli défensif avant d'arriver ici», a-t-il lancé, dans toute sa candeur.

Plus tard, il a ajouté: «Je ne suis pas très bon en défense et c'est la raison pour laquelle on m'utilise à l'aile.»

Disant apprécier l'approche de l'entraîneur Benoît Groulx, il a expliqué être plus à l'aise sur les petites patinoires en Amérique.

«Elles sont faites sur mesure pour mon style de jeu parce que je n'ai pas à patiner autant qu'en Europe.»

Reway, qui devrait être un des meilleurs marqueurs de la LHJMQ cette saison, a été ravi d'avoir été sélectionné par le Canadien, au repêchage de juin dernier.

«C'est mon équipe préférée, a-t-il confié. Je n'ai pas assisté au repêchage, mais j'étais très content quand mon agent m'a annoncé la nouvelle au téléphone. Depuis mon arrivée au camp, tout le monde est très gentil avec moi.»

PLUS:pc