NOUVELLES

Une nouvelle vie pour le centre d'entretien d'Aveos

12/09/2013 04:44 EDT | Actualisé 11/11/2013 05:12 EST

Le constructeur américain d'avions militaires et de systèmes de défense Lockheed Martin a inauguré, jeudi, les installations du Centre d'aviation Kelly, dans l'arrondissement de Saint-Laurent à Montréal. Avec cette inauguration, Lockheed Martin donne une nouvelle impulsion au centre d'entretien d'aéronefs d'Aveos dont la fermeture, en 2012, a entraîné la mise à pied de 1800 travailleurs.

Rappelons qu'en janvier 2013, le géant américain avait racheté la division d'entretien des moteurs d'Aveos par l'entremise d'une de ses filiales, la Texane Kelly Aviation Center. La PDG de Lockheed Martin, Marillyn Hewson, avait alors expliqué que cette acquisition était motivée par la volonté d'expansion de la compagnie au Canada.

Cette reprise des activités donne espoir à une partie des travailleurs qui avaient perdu leur emploi chez Aveos : aux 90 personnes qui travaillent d'ores et déjà au nouveau centre d'entretien, une dizaine d'autres pourraient s'ajouter d'ici la fin de l'année. Les effectifs pourraient doubler au fur et à mesure que Lockheed Martin décroche de nouveaux contrats destinés à ses installations de Saint-Laurent, qui sont situées à proximité de l'aéroport Montréal-Trudeau.

En juin 2013, le gouvernement de Pauline Marois a octroyé une subvention de près de 4 millions de dollars à Lockheed Martin pour la relance du centre d'entretien, laissé en plan dans la débâcle de la fermeture d'Aveos. « Lockheed Martin Canada et le Centre d'aviation Kelly ont fait un choix judicieux en jumelant leurs forces en matière d'aéronautique civile avec celles du Québec », a affirmé Élaine Zakaïb, ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec. Mme Zakaïb estime que le projet créera 220 emplois spécialisés.

Lockheed Martin entend consacrer son centre montréalais à la réparation de moteurs d'avions régionaux. Le vice-président de Lockheed Martin, Orlando Carvalho, soutient que l'entreprise a pour but d'utiliser le Centre d'aviation Kelly au maximum de sa capacité, éventuellement.

PLUS:rc