NOUVELLES

Londres privatisera la Royal Mail après 500 ans d'existence

12/09/2013 08:17 EDT | Actualisé 12/11/2013 05:12 EST

LONDRES - Le service postal britannique, la Royal Mail, sera privatisé cet automne après 500 ans d'existence.

Le gouvernement britannique a indiqué jeudi qu'un premier appel public à l'épargne pour une participation majoritaire dans l'entreprise sera lancé au cours des prochaines semaines, aussi bien à l'intention des petits épargnants qu'à celle des grands investisseurs institutionnels.

L'investissement minimum sera de 750 livres, soit l'équivalent de 1224 $ CAN. Une partie du PAPE sera réservée aux employés de la Royal Mail.

Le ministre Michael Fallon a expliqué que cette privatisation est l'étape finale en vue de la modernisation de l'entreprise, ce qui devrait ouvrir la porte à de nouveaux investissements. Il affirme que l'intérêt des investisseurs est suffisant pour justifier la vente.

Le syndicat des postiers s'oppose toutefois au projet, craignant qu'il ne se traduise par des pertes d'emplois. La menace de grève pourrait modérer l'intérêt des investisseurs.

Le gouvernement maintient que la privatisation est essentielle à l'avenir de la Royal Mail, qui tire de plus en plus de revenus de la livraison de colis et de moins en moins de la livraison du courrier.

PLUS:pc