DIVERTISSEMENT

Le court-métrage «Quelqu'un d'extraordinaire», de Monia Chokri, présenté au TIFF

12/09/2013 09:23 EDT | Actualisé 12/11/2013 05:12 EST
Courtoisie

Avec une distribution comptant sur les jeunes actrices montréalaises les plus en demande par les temps qui courent (Magalie Lépine-Blondeau, Sophie Cadieux, Évelyne Brochu, Émilie Bibeau et Laurence Leboeuf), Monia Chokri frappe un grand coup pour son premier court-métrage.

Drôle et grinçant du début à la fin, Quelqu'un d'extraordinaire révèle le talent d'écriture cinématographique de Monia Chokri.

Une bande d'amies se retrouvent pour le « shower » de l'une d'elles. Toutes trentenaires sophistiquées qu'elles soient, lorsque les secrets cachés sortent, l'ambiance devient rapidement celle d'une cour d'école avec insultes puériles et flots de pleurs. Finement écrit, le court-métrage de Monia Chokri offre au spectateur une jouissive explosion de répliques toutes plus drôles les unes que les autres.

Xavier Dolan nous avait fait craquer pour Monia Chokri dans Les amours imaginaires; on le retrouve ici au montage de Quelqu'un d'extraordinaire. Une autre membre de la « famille » de Dolan apparaît au générique : Anne Dorval, qui offre une variation réussie sur le thème de la mère typique de banlieue.

Sélectionné par le Festival de Toronto, on rêve de voir le film en ouverture d'un long dans un cinéma près de chez nous.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


INOLTRE SU HUFFPOST

Ils étaient au TIFF 2013