NOUVELLES

Le baseball majeur s'invite dans la campagne électorale à Montréal

12/09/2013 06:56 EDT | Actualisé 12/11/2013 05:12 EST

Le candidat à la mairie Marcel Côté ne s'en cache pas. S'il est élu maire en novembre, le retour d'une équipe du baseball majeur sera l'une de ses priorités.

M. Côté appuie entièrement le groupe de gens d'affaires qui a commandé une étude de faisabilité. Cette étude est en cours, et on devrait en connaître les conclusions au cours des prochaines semaines.

Le chef de la Coalition Montréal a déclaré que s'il devient maire, il doit absolument appuyer des projets qui émanent du secteur privé et qui seraient bons pour la ville de Montréal. Il se dit convaincu que Montréal est une ville qui pourrait à nouveau accueillir une équipe de baseball majeur, pas nécessairement avec l'argent des contribuables.

« Je ne pense pas qu'il faudrait que les payeurs de taxe de Montréal investissent directement. Est-ce que la ville doit collaborer? Il y a beaucoup de choses que la Ville peut faire tout comme elle le fait pour les festivals à Montréal et les équipes d'autres sports majeurs. La ville pourra certainement amener sa collaboration, mais on n'a encore eu aucune demande du groupe d'affaires. Et le groupe de gens d'affaires sait que si on demande de l'argent au gouvernement, c'est mal lancer leur dossier ».

Les autres candidats à la mairie n'ont pas manqué de réagir aux déclarations de M. Côté.

Mélanie Joly a dit que ce n'était pas le rôle du maire de Montréal de prioriser ce genre de projet : « On veut faire en sorte de régler nos problèmes de congestion automobile

Denis Coderre et Richard Bergeron ne sont pas contre le retour des Expos, mais disent qu'il y a des étapes à suivre.

« Lâche-toi lousse Marcel. Tu aimes les Expos, tu n'es pas seul. Mais d'un autre côté, si on veut vraiment aider les Montréalais et l'économie montréalaise, il faut faire nos devoirs avant. Et le minimum quand tu es un gestionnaire responsable et mature, c'est d'attendre les résultats de l'étude de marché et du sondage avant de dire quoi que ce soit », déclare Denis Coderre.

« On a communiqué une information qui a mes yeux est crucial dans cette réflexion sur le retour éventuel du baseball à Montréal. C'était en juillet dernier. Je considère avoir fait ce qu'il fallait pour aider ce groupe dans sa réflexion. De là à en faire un ballon électoral, j'en suis très loin, mais M. Côté cherche désespérément à attirer l'attention », ajoute le chef de projet Montréal, Richard Bergeron.

C'est après avoir lancé sur Internet l'idée du retour d'une équipe de baseball à Montréal que M. Côté a décidé d'en faire une priorité.
Tous les commentaires qu'il a reçus depuis qu'il a lancé l'idée ont été positifs.

PLUS:rc