NOUVELLES

L'Ancienne-Lorette : bousculade et coups entre adversaires politiques

12/09/2013 01:27 EDT | Actualisé 11/11/2013 05:12 EST

À L'Ancienne-Lorette, le débat politique tourne à l'affrontement physique entre des candidats de la campagne électorale.

Un candidat du Renouveau lorettain Steve Falardeau, a porté plainte à la police contre Alain Fortin. Il accuse le candidat à la mairie du Regroupement des payeurs de taxes de L'Ancienne-Lorette (RPTAL) de voies de fait et d'intimidation.

L'incident se serait produit le 15 juillet devant la maison du chef du Renouveau lorettain, Yvan Dussault. En soirée, Alain Fortin est passé en vélo devant la demeure où étaient réunis quelques candidats du parti, des ex-membres du RPTAL qui ont claqué la porte au printemps.

Une altercation est survenue entre les opposants politiques et Steve Falardeau a été blessé à l'oreille. Il a eu besoin de points de suture à l'hôpital.

Alain Fortin affirme qu'il n'a rien à se reprocher dans cette affaire. « Je passais là par hasard. Ils ont commencé à m'injurier et il y a eu bousculade. Il y a eu un accident, on ne sait pas qui. Lui [Steve Falardeau] présume que c'est un coup, mais moi je n'ai pas donné de coups. On se poussait », raconte Alain Fortin.

Steve Falardeau a une version différente de l'événement. Selon lui, c'est Alain Fortin qui les a d'abord interpellés en les injuriant. « Il a dit :" Vl'a la gang qui m'a fait chier! ". Il a laissé tomber son vélo puis il a poussé un de mes collègues », explique Steve Falardeau.

C'est en voulant séparer M. Dussault et M. Fortin que Steve Falardeau dit s'être fait frapper par le chef du RPTAL. « Je me suis retrouvé seul devant M. Fortin. Il avait les poings sortis et il m'a dit carrément: "En veux-tu une?". Il m'a frappé à la tête. Je me suis mis à saigner automatiquement », poursuit M. Falardeau.

Les policiers ont rencontré les deux partis, mais aucune accusation n'a été déposée.

En entrevue, les deux opposants politiques s'accusent aussi mutuellement de plusieurs cas d'intimidation depuis qu'ils ne font plus partie de la même formation politique.

Steve Falardeau et Yvan Dussault sont parmi les huit ex-membres de l'exécutif du RPTAL qui ont quitté le parti à la suite de dissension au sein des membres de l'équipe.

PLUS:rc