NOUVELLES

La menace d'une élection générale plane à Queen's Park

12/09/2013 03:20 EDT | Actualisé 11/11/2013 05:12 EST

La rencontre entre Kathleen Wynne et Tim Hudak ne semble pas avoir apporté les progrès et le consensus qu'espérait obtenir la première ministre.

Les conservateurs à Queen's Park continuent d'accuser les libéraux de préparer des élections.

« Peut-être qu'ils roulent les dés et pensent déclencher des élections rapides », avance Tim Hudak.

Les libéraux refusent de laisser tomber l'optimisme qu'ils affichent depuis la reprise des travaux lundi.

« Les progrès que nous avons faits nous permettent d'espérer des compromis », affirme la vice-première ministre Deb Mathews, en référence au projet de loi pour interdire aux adolescents de fréquenter les salons de bronzage et à la création d'un poste de directeur de la responsabilité financière.

La première ministre aura toutefois une autre occasion d'établir des liens avec l'opposition. Une rencontre entre Kathleen Wynne et la chef néo-démocrate Andrea Horwath est prévue lundi prochain.

« Nous rappellerons à la première ministre les engagements qu'elle a pris envers nous lors des négociations sur le budget », promet Mme Horwath.

PLUS:rc