NOUVELLES

La Chine interdit les nouvelles centrales au charbon dans trois régions

12/09/2013 08:52 EDT | Actualisé 12/11/2013 05:12 EST

PÉKIN, Chine - La Chine a interdit jeudi la construction de nouvelles centrales énergétiques au charbon dans trois régions industrielles importantes autour de Pékin, Shanghaï et Guangzhou, dans le cadre d'un nouvel effort de lutte à la pollution atmosphérique.

La décision vise aussi à abaisser sous la barre des 65 pour cent, d'ici 2017, la contribution du charbon aux besoins énergétiques du pays. La Chine souhaite se tourner davantage vers le gaz naturel, le nucléaire et l'énergie renouvelable.

Les données officielles démontrent que la consommation de charbon représentait 68,4 pour cent de l'utilisation totale d'énergie du pays en 2011.

Un analyste a toutefois prévenu que la quantité absolue de charbon qui sera brûlée risque de continuer à augmenter, en dépit de l'annonce de jeudi. Le groupe environnemental Greenpeace, de son côté, a applaudi l'initiative et dit espérer qu'elle sera reprise ailleurs au pays.

Le gouvernement chinois reconnaît que la qualité de l'air au pays est mauvaise, ce qui a un impact négatif sur la santé de la population et la stabilité sociale.

Le nouveau plan vise à réduire de 25 pour cent la densité de poussière fine à Pékin d'ici 2017, en comparaison avec le niveau de 2012, et de 10 pour cent à travers le pays.

Le combustible non fossile, comme l'énergie solaire ou éolienne, devrait aussi combler 13 pour cent des besoins énergétiques du pays d'ici 2017, contre 9,1 pour cent l'an dernier.

PLUS:pc