NOUVELLES

Des rebelles philippins attaquent une 2e ville dans le sud du pays

12/09/2013 06:33 EDT | Actualisé 12/11/2013 05:12 EST

ZAMBOANGA, Philippines - Une centaine d'insurgés philippins ont attaqué jeudi une deuxième ville du sud du pays, à proximité de la ville où d'autres rebelles retiennent des dizaines de personnes en otage depuis maintenant quatre jours.

La plus récente attaque serait l'oeuvre de membres du groupe Abou Sayyaf et d'autres militants, selon les responsables.

Des combats d'une heure ont permis à l'armée de repousser les assaillants qui tentaient d'incendier le village majoritairement chrétien de Lamitan, sur l'île de Basilan. Au moins un milicien gouvernemental a été tué et deux soldats blessés. Les rebelles auraient aussi subi des pertes.

Basilan se trouve à courte distance de la ville de Zamboanga, où des militants du Front de libération nationale Moro retiennent plus d'une centaine de personnes en otage depuis lundi. Des rebelles de Moro ont rejoint ceux d'Abou Sayyaf pour participer à l'attaque de jeudi.

Le colonel Carlito Galvez a expliqué qu'Abou Sayyaf tentait probablement de profiter de la crise à Zamboanga pour améliorer sa position et augmenter son influence dans la région.

L'armée pourchassait les combattants d'Abou Sayyaf, qui étaient dirigés par deux commandants bien connus et recherchés par les autorités.

À Zamboanga, des soldats appuyés par des blindés ont combattu les rebelles dans le village de Santa Catalina, provoquant un incendie qui a détruit environ 30 maisons. Plus de 15 000 personnes ont fui la région depuis le début de la crise.

PLUS:pc