NOUVELLES

BRP se dit en voie d'atteindre son objectif financier pour l'année

12/09/2013 06:38 EDT | Actualisé 12/11/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - BRP (TSX:DOO), ancienne division des produits récréatifs de Bombardier, affirme être en voie d'atteindre son objectif pour l'année malgré une perte plus importante au deuxième trimestre — période de l'année habituellement tranquille — et des revenus inférieurs aux attentes des analystes.

Le fabricant des motoneiges Ski-Doo, des motomarines Sea-Doo et des véhicules tout-terrain Can-Am a annoncé jeudi avoir enregistré une perte nette de 7,9 millions $ au cours de la période de trois mois terminée le 31 juillet, comparativement à celle de 2,9 millions $ du trimestre équivalent il y a un an.

La situation s'explique largement par l'impact d'une perte sur opérations de change relative à la dette à long terme de BRP.

Abstraction faite des éléments non récurrents, BRP a réalisé un résultat ajusté de 7,6 millions $, ou sept cents par action, en baisse par rapport à celui de 18,2 millions $, ou 18 cents par action, du deuxième trimestre de 2012. Ce résultat est supérieur de quatre cents à celui qu'attendaient les analystes.

BRP a inscrit à ses résultats du trimestre un gain de 11 millions $ au titre d'un recouvrement d'assurance, comparativement aux coûts de restructuration de 9,7 millions $ et à la charge de dépréciation de 7,6 millions $ comptabilisés un an auparavant relativement au transfert de la fabrication des motomarines au Mexique et à la cessation des activités liées aux bateaux sport.

Les revenus ont augmenté de deux pour cent, à 620,9 millions $, incluant 11 millions $ provenant de fluctuations favorables des taux de change, essentiellement en raison de l'appréciation de l'euro par rapport au huard. En excluant les répercussions du retrait de BRP à l'automne 2012 du marché des bateaux sport, cette hausse se situe à 6,5 pour cent, ou 37,8 millions $.

BRP a connu une augmentation de 16 pour cent de ses ventes au détail en Amérique du Nord — bateaux sport exclus — comparativement à l'année précédente.

«Nos résultats du deuxième trimestre correspondent à nos prévisions, et nous sommes en voie d'atteindre notre objectif de l'année», a affirmé le président et chef de la direction de BRP, José Boisjoli.

«Je suis satisfait du rendement de notre équipe et la force de nos marques. Notre croissance de 14 pour cent dans les marchés étrangers, en excluant le secteur des bateaux sport, est la preuve flagrante de la popularité de nos produits, surtout qu'habituellement le deuxième trimestre est le moins bon de l'année», a-t-il ajouté.

Les actions de BRP ont clôturé jeudi à 27,15 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 18 cents.

PLUS:pc