NOUVELLES

Afghanistan : un mort après un attentat à la voiture piégée en Afghanistan

12/09/2013 11:45 EDT | Actualisé 12/11/2013 05:12 EST

KABOUL - Des militants ont planifié un attentat à la voiture piégée avant de prendre part à une fusillade avec les forces de sécurité près du consulat américain dans la ville occidentale de Hérat, en Afghanistan, tôt vendredi, tuant un traducteur afghan et faisant plusieurs blessés, dont des policiers.

Les talibans ont revendiqué l'attaque, qui met en relief la situation périlleuse en matière de sécurité qui règne en Afghanistan, où les troupes militaires sous la supervision des États-Unis réduisent leur présence en vue d'un retrait complet qui doit avoir lieu l'année prochaine.

Les frappes des insurgés ne se concentrent plus uniquement dans les régions du sud et de l'est du pays, mais se produisent de plus en plus fréquemment dans le nord et l'ouest, deux secteurs plus paisibles, ces dernières années.

Un porte-parole de l'ambassade américaine à Kaboul a refusé de commenter les événements.

L'attaque a commencé vers 6 h, vendredi matin, avec la puissante explosion, survenue à une soixantaine de mètres du complexe consulaire, a fait savoir Sayed Fazlullah Wahidi, gouverneur de la province de Herat. Ensuite, d'autres militants ont commencé à faire feu en direction des membres des forces de sécurité de la région.

Le général Rahmatullah Safi, chef de police de la province de Hérat, a confirmé qu'un traducteur afghan, qui travaillait apparemment au consulat, avait perdu la vie, tandis que deux policiers et deux gardiens de sécurité afghans oeuvrant au poste américain ont été blessés. Un policier a été coincé sous les décombres, et il n'a pas été possible de savoir s'il était décédé.

Selon le gouverneur Wahidi, sept civils ont été blessés.

PLUS:pc