NOUVELLES

Une radio de Fort McMurray bannit Neil Young qui a comparé la ville à Hiroshima

11/09/2013 08:29 EDT | Actualisé 11/11/2013 05:12 EST

FORT MCMURRAY, Alta. - Neil Young peut bien chanter, mais les résidants de Fort McMurray ne l'écoutent plus.

Une station de radio locale a cessé de faire jouer la musique du chanteur canadien durant une journée, après qu'il eut comparé cette ville des sables bitumineux à Hiroshima après la bombe nucléaire.

Chris Byrne de la station Rock 97,9 a demandé aux auditeurs si le boycott devrait durer indéfiniment.

Les répondants en faveur d'un retour de Neil Young étaient majoritaires, mais lorsque les employés ont analysé leurs adresses courriel, ils ont constaté que la plupart provenaient de l'extérieur de la ville.

L'opinion locale étant fermement contre, les albums de Neil Young ont donc été bannis de la station.

M. Byrne affirme qu'il comprend que les gens disent «Fort McMurray» pour parler du site d'exploitation des sables bitumineux.

Il soutient toutefois qu'un peu plus de précaution est nécessaire lorsqu'il s'agit de comparer sa ville natale à une explosion nucléaire ayant tué des dizaines de milliers de personnes.

PLUS:pc