NOUVELLES

L'ex-patron de BCIA, Luigi Coretti, veut ravoir son permis de port d'armes

11/09/2013 04:38 EDT | Actualisé 10/11/2013 05:12 EST

L'ancien patron de la firme BCIA, Luigi Coretti, était au Palais de justice de Montréal, mercredi, pour demander à la cour de lui redonner son permis de port d'arme.

Ce permis lui a été révoqué en décembre 2012, notamment en raison d'une accusation criminelle de harcèlement qui pèse contre lui.

En 2008, Luigi Coretti, un proche du Parti libéral du Québec, avait obtenu une rencontre avec le ministre de la Sécurité publique de l'époque, Jacques Dupuis, après que la Sûreté du Québec eut refusé de lui octroyer un permis de port d'arme.

M. Coretti avait subséquemment réussi à obtenir ce permis, même si M. Dupuis a toujours affirmé ne pas être intervenu dans le dossier.

Luigi Coretti devra se présenter à la cour au mois d'octobre afin qu'on fixe une date d'audition dans cette affaire.

PLUS:rc