POLITIQUE

Les maires de la banlieue de Montréal opposés à la charte des valeurs

11/09/2013 03:15 EDT | Actualisé 11/11/2013 05:12 EST
Radio-Canada

À l'instar des candidats à la mairie de Montréal, les maires des 15 villes défusionnées de Montréal s'opposent unanimement au projet de Charte des valeurs québécoises du gouvernement péquiste.

Selon eux, Québec fait preuve « d'une méconnaissance complète de la réalité multiculturelle de Montréal ». Dans un communiqué, les 15 maires de la banlieue déclarent que le projet de charte « menace les droits et libertés garantis par la Charte canadienne des droits et libertés et la Charte des droits et libertés de la personne du Québec ».

En entrevue à Radio-Canada, le maire de Ville Mont-Royal, Philippe Roy, a déclaré qu'un tel consensus est très rare. « Ça fait très longtemps que je suis en politique municipale et avoir un consensus sur l'île de Montréal, c'est très rare. [...] On semble vouloir trouver une solution à un problème que nous, on ne voit pas sur le terrain. Nos communautés, nos villes sont multiculturelles, multiethniques. Ici, à Mont-Royal, on a une grosse communauté arabe et on n'a pas de problème ».

L'Association des municipalités de banlieue représente une population d'environ de 242 600 citoyens.

Ces municipalités sont Dollard-des-Ormeaux, Côte Saint-Luc, Pointe-Claire, Kirkland, Westmount, Beaconsfield, Mont-Royal, Dorval, Hampstead, Montréal-Ouest, Sainte-Anne-de-Bellevue, Baie-D'Urfé, Montréal-Est, Senneville et l'île de Dorval. Toutes des villes, à l'exception de Montréal-Est, situées dans la partie ouest de l'île  de Montréal.

La charte des valeurs, un débat de société

Certains établissements post-secondaires de la région de Montréal sont également inquiets. Le directeur général du Collège Dawson, par exemple, a déclaré que son établissement demanderait d'être exempté de la charte. « Il n'y a pas de doute dans notre esprit qu'on le soumettra au conseil d'administration. Le cas échéant, cette possibilité de retrait, on le fera en toute impunité », a déclaré Richar Filion.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les réactions à la présentation des principes de la Charte des valeurs
La charte des valeurs vue par Twitter