NOUVELLES

Les maires de banlieue de l'île de Montréal s'opposent au projet de Charte

11/09/2013 06:39 EDT | Actualisé 11/11/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Les maires des 15 villes de banlieue de l'île de Montréal se sont prononcés mercredi contre le projet de Charte des valeurs québécoises présenté la veille par le gouvernement québécois.

Réunis en assemblée, ils ont voté unanimement une résolution pour dénoncer les intentions gouvernementales.

Dans un communiqué, l'Association des municipalités de banlieue soutient que ce projet «témoigne d'une méconnaissance complète de la réalité multiculturelle de Montréal et mènera simplement à la division et l'exclusion». Elle ajoute qu'il menace «clairement» les droits et libertés garantis par la Charte canadienne des droits et libertés et la Charte des droits et libertés de la personne du Québec.

De façon sarcastique, les maires ont demandé au gouvernement de s'occuper plutôt «d'enjeux pressants tels que la dette, les infrastructures vieillissantes et l'économie stagnante».

Les villes représentées au sein de l'Association sont toutes situées dans la partie ouest de l'île de Montréal, à l'exception de Montréal-Est.

PLUS:pc