NOUVELLES

Les Corées d'accord pour rouvrir le complexe de Kaesong lundi

11/09/2013 02:11 EDT | Actualisé 10/11/2013 05:12 EST

Le ministère sud-coréen de l'Unification a annoncé mercredi avoir conclu avec Pyongyang un accord prévoyant la réouverture à partir de lundi de la zone industrielle de Kaesong, fermée en avril dernier par le régime communiste lors d'une phase de très vives tensions dans la péninsule.

Au terme de négociations marathon qui ont duré toute la nuit, les deux parties ont choisi le 16 septembre comme date de réouverture du site, un grand pas sur la voie de la détente.

« Les fondations institutionnelles ont maintenant été jetées pour que Kaesong devienne un complexe industriel stable et concurrentiel à l'international », s'est félicité dans un communiqué le ministère sud-coréen de l'Unification.

À la mi-août, déjà, les deux Corées s'étaient déjà entendues sur le principe d'une reprise normale des activités dans cette zone industrielle, où 123 entreprises sud-coréennes sont implantées. Aucune date n'avait toutefois été fixée.

Créée en 2004, la zone d'activité de Kaesong a été fermée unilatéralement par Pyongyang en avril dernier, après des semaines de très vives tensions sur la péninsule, provoquées par un troisième essai nucléaire nord-coréen et une nouvelle salve de sanctions internationales à l'égard du régime communiste.

En avril, la Corée du Nord avait retiré du site ses 53 000 employés, tout en menaçant États-Unis, Corée du Sud et Japon d'une offensive militaire, après l'adoption de nouvelles sanctions par le Conseil de sécurité des Nations unies en réplique à l'essai nucléaire du 12 février, le troisième du genre.

Kaesong est une source précieuse de devises étrangères pour la Corée du Nord isolée, dont l'économie souffre cruellement d'une planification ruineuse et de lourdes sanctions internationales liées à ses ambitions nucléaires.

PLUS:rc