NOUVELLES

Le Chili souligne le 40e anniversaire du coup d'État du général Pinochet

11/09/2013 08:29 EDT | Actualisé 11/11/2013 05:12 EST

SANTIAGO, Chili - Le président du Chili, Sebastian Pinera, a souligné le 40e anniversaire du coup d'État militaire ayant renversé Salvador Allende en déclarant mercredi que les Chiliens devaient se remettre des événements du 11 septembre 1973, qui ont marqué le début de 17 ans de dictature, tout en ne les oubliant pas.

Cette journée-là, des avions de chasse ont lancé une attaque contre La Moneda, le palais présidentiel chilien, et des chars d'assaut et des soldats ont encerclé le bâtiment. M. Allende, qui était le président démocratiquement élu du pays, a préféré s'enlever la vie plutôt que de se rendre aux auteurs du coup d'État menés par le général Augusto Pinochet.

Mercredi, M. Pinera a affirmé qu'après 40 ans, le temps était venu pour le peuple chilien de surmonter les traumatismes du passé sans toutefois les oublier.

La famille, les partisans et des anciens membres de la garde personnelle de Salvador Allende ont observé une minute de silence à sa mémoire plus tard mercredi devant la statue du défunt leader socialiste, située à l'extérieur du palais présidentiel, où ses derniers mots ont été gravés: «J'ai confiance en le Chili et en son destin.»

Au total, 40 018 personnes ont été tuées, torturées et emprisonnées pour des raisons politiques durant le règne de Pinochet.

Le général est décédé en 2006 alors qu'il se trouvait en détention en domicile. Accusé d'enrichissement illégal et de violation des droits humains, il n'a jamais été traduit en justice.

L'anniversaire du coup d'État est souvent marqué par la violence. Mercredi, des manifestants se sont battus avec la police, lançant des roches et des cocktails Molotov, et mettant le feu à des barricades. Les autorités ont arrêté 68 personnes tôt mercredi matin et ont précisé qu'un policier avait été blessé au cours de la nuit.

PLUS:pc